Je ne veux (surtout pas) d’enfants !


Hellocoton

J’ai eu une enfance heureuse, puisque je n’en ai que peu de souvenirs.
Adolescence plus chaotique, mais il en va de même pour beaucoup d’entre nous.
Bref, rien de traumatisant, rien de pathologique.
Pour autant, je ne veux pas d’enfant.

Même si celui là a l’air trop marrant.

J’ai dépassé la trentaine, et je n’ai jamais ressenti ce tiraillement, cette envie viscérale des femmes à vouloir un enfant.
A vouloir être enceinte.
Mon post pourrait s’arrêter là, parce que pour moi, le simple fait de ne pas avoir viscéralement envie d’un enfant, est une justification suffisante en soi.

Mais.

Mais le monde est ainsi fait qu’il faut toujours expliquer, se raconter, légitimer ses choix dès lors qu’on sort du cadre.
LE TRUC qui m’exaspère, c’est lorsqu’on insinue que :

« Si t’as pas d’enfant, tu ne seras pas une femme, pas une femme accomplie. »

Houhou ! Non, la femme n’est pas un réceptacle. Oui, elle peut être heureuse, épanouie, s’accomplir parfaitement et réussir sa vie sans avoir engendré, dès lors que c’est un choix.

Ça me débecquette qu’on puisse encore penser aux individus comme étant bridé par un déterminisme sociétal / survivaliste ( si plus de bébé, plus d’espèce humaine. Si si, on me l’a déjà dit. Comme si MA décision allait dépeupler la planète)

ha ouais … d’accord !

Pareil, entendre :
« Pense quand tu seras vieille, il n’y aura personne pour s’occuper de toi« 

Han, alors d’accord, j’avais pas compris.
L’enfant, c’est une assurance-vie.
Qui te torchera le cul quand tu seras grabataire, qui te fera les courses, qui vendra tes biens pour te coller en maison de retraite.
okey okey…
Faire des enfants en espérant qu’ils seront toujours à nos cotés dans 50 ans, c’est un pari  un brin risqué, non ?
Et sans parler du fond , suintant d’égoïsme.

Qu’est-ce que j’ai entendu encore ?

« c’est pas normal à ton age »
ou, variante :  » tu verras d’ici quelques années, ton horloge biologique se mettra forcement en marche. Et alors, il sera peut-être trop tard »
Ou, encore :  » Comment peux-tu ne pas aimer les enfants !! » ( heu … j’ai jamais dit ça hein …)

A tout ceux-là, je leur sort mon argumentaire bien rodé :
– pas envie.
– il sera malheureux car pas désiré.
– dans 50 ans, l’enfant sera peut-être loin géographiquement, ou on sera méga brouillé, on se détestera cordialement et je pourrais me brosser pour qu’il vienne me torcher (rhoo !)
– un gosse ? Ça me coutera trop cher, et me créera trop de stress
– Pas envie d’une troisième personne dans mon foyer, qui s’immisce dans mon couple.
A deux, on est bien. On s’engueule rarement et c’est surement parce qu’on a pas d’enfant.

Possible que je ne me fasse pas que des copines avec cet article, mais cette question de maternité, je pense que ça doit rester de l’ordre du choix.
Car si on garde cette idée que « la femme est faite pour avoir des enfants », grosso modo et par extension, elle est aussi faite pour rester sagement à la maison pour bien les élever, jusqu’à minimum leur 15 ans.
Voyez ? Tant d’années de féminisme mises à mal avec juste cette petite phrase pleine de sous-entendu, que j’entends pourtant trop souvent : « bhen … pourquoi t’as toujours pas d’enfant ? »

Ps : l’image à la une est la couverture d’un BD qui m’a l’air bien sympa :

Véronique Cazot et Madeleine Martin
« Et toi, quand est-ce que tu t’y mets », éd. Fluide-G

hebergeur d'image       hebergeur d'image


gba

Advertisements

42 réponses à “Je ne veux (surtout pas) d’enfants !

  1. Looooool !!!!!! Je ris, mais c’est juste parce qu’en fait….
    Je suis comme toi !!!!! ^^
    Et j’ai fait un article la dessus (bon sauf que moi c’est trèèèèès 3ème degré et humour noir, donc c’est mal passé chez certaines mdr ^^), et je m’en suis pris plein la gueule sur une page FB que je ne connais même pas et qui a partagé mon article ^^ (m’en fout, ça m’a fait plus d’un milier de vues dessus hihi ^^)
    En tout cas, entièrement d’accord… Et chacun vis sa vie avec ses propres envies en + ! Les autres et l’horloge bio à deux balles, on le emm**** ^^
    Bizz !
    (et au cas où tu aimes l’humour très noir et méchant… pas toujours à prendre au pied de la lettre… quoi que ^^ => http://ledressingdananas.wordpress.com/2013/07/20/vq-je-suis-une-mauvaise-femme-je-naime-pas-les-enfants/ )

  2. Je pense que c’est chacun son choix, et que de nos jours ça ne devrait pas choquer… Après, je connais 2 femmes une de 50 ans et une autre de 45 ans, qui avaient le même discours, c’était parfaitement assumé! Et maintenant qu’elle ne peuvent plus en avoir, leur discour à vachement changé, voir moral! Mais chaque personne est différente! C’est juste une constation et non un jugement… Etre maman c’est le vouloir, et non pas pour s’intégrer dans la société, je ressens la même chose quand je dis que je vais avoir mon deuxième enfant, et que l’on est pas marié! Je pensais que faire des Gosses hors mariages c’était banalisé, mais non ;)!

  3. c’est ton choix et il n’est donc pas discutable… je pars du principe que chacun fait ce qu’il veut… comme j’en parlais dans un précédent billet, malheureusement le poids de la norme est parfois « violent » pour ceux qui ont sont victimes… des bizzz

  4. Je ne comprends vraiment pas ces personnes qui tiennent à tout prix à ce que toutes les femmes aient des enfants et ne conçoivent même pas qu’on puisse ne pas en vouloir. On fait bien ce qu’on veut tout de même ! Je suis un peu dans le même cas que toi, enfin non en fait. Moi, et tu vas sûrement trouver ça ridicule, je ne veux pas être enceinte ni accoucher, et pour le coup c’est viscéral également, je ne me vois pas gonfler comme une baleine pour 9 mois après, hurler en essayant de sortir une pastèque qui est l’intérieur de moi. (la façon dont sont traitées les femmes enceintes en France doit y être pour beaucoup). Tout ça pour dire, que excepté ce léger « problème », je crois que j’aimerais bien en avoir, mais pas dans l’immédiat, je veux une situation stable, je n’aimerais pas que mes enfants pâtissent de mes mauvais choix. Je ne sais pas si ma peur disparaîtra un jour, je crois que seul mon copain est au courant et il m’a toujours dit qu’il s’agissait de mon corps et que si je ne me sentais pas prête, jamais il ne me mettrais la pression (il est parfait :D). Par contre, la famille c’est autre chose et comme toi j’en ai marre de ces petites remarques déplacées. Comme si je n’étais pas une femme parce que je n’avais pas d’enfants, n’importe quoi ça…. En tout cas, te laisse pas bouffer par les opinions des « biens pensants », c’est ton choix, personne ne doit se mettre en travers !

  5. Chacun c’est choix, les gens ne savent pas respecter ça.
    Moi j’ai une copine qui ne voulais pas d’enfants et qui finalement en a fait 2 pour faire plaisir à son mari et sa famille. Résultat des courses, elle ne s’en occupe que très peu et les enfants sentent bien le désintérêt qu’ a leur mère pour eux. Et je trouve ça bien triste de faire des enfants pour faire plaisir au autres.

    Et en tant que maman de 2 Loustic, je te dirais, t’a raison te laisse pas envahir par c’est petit monstre sur patte lol

  6. Il n’y a aucune raison à ce que quelqu’un te juge par rapport à cette décision, dans le sens où c’est ton choix et que chacun mène sa vie comme il le souhaite. On peut être une femme sans donner la vie (c’est mieux que de mettre au monde des enfants non désirés et de leur faire payer par la suite hein). Autant je me demande pourquoi certaines en ont si c’est pour leur mener la vie dure, autant quelqu’un qui n’en souhaite pas je me dis que c’est sa liberté de choix 🙂 En tout cas (même si je suis de celles qui veulent un jour des ptits monstres), j’ai adoré cet article 🙂 !!

  7. J’aurais totalement pu écrire ça.
    J’ai aimé aussi!

    En plus, franchement, pour le vivre quotidiennement et le voir chez ma mère, mettre la pression à son enfant pour qu’il s’occupe de toi un jour, c’est très dommageable psychologiquement parlant pour ledit enfant. Je trouve ça horrible.

  8. T’es une femme et t’as pas d’enfants ? non mais allo quoi !
    pfffff chacune est libre de faire ce qu’elle veut et j’avoue ne pas en ressentir le besoin non plus (pour le moment), je sais que ca fera surement de la peine à ma famille si je devais ne jamais en avoir mais… c’est la vie, c’est MA vie ! trop bon post !

  9. encore un souhait que la société voudrait imposer à chacune, il y a tellement de dogmes et de « il faut » qui nous empoisonne la vie !
    râle, ça fait du bien ! et continue de ne faire que ce qui te rend heureuse, tant pis pour ceux qui refuse de comprendre ou d’essayer de comprendre
    bises

  10. Héhé : )
    À l’avenir quand on te demandera « pourquoi » tu renverras la personne (qui se mêle de ce qui la regarde pas) à ton billet 😉
    J’ai fait pareil et j’ai hâte de voir leurs têtes 😉

    Et puis on est mère aussi à sa façon, comme nourrir un projet, créer des choses, …

    Ps: « Pense quand tu seras vieille, il n’y aura personne pour s’occuper de toi » = on me l’a fait récemment cette réflexion, et sincèrement je n’y avais JAMAIS pensé! Et puis j’ai lu ailleurs (et ici) que cette réflexion revient souvent: c’est grave! et cela en dit plus sur la personne qui ose sortir un truc pareil que sur toi ou moi.

  11. Je te rejoins totalement !! A l’heure actuelle, et depuis toujours je n’ai jamais voulu d’enfant. Et je pense que c’est un choix comme un autre, que tout le monde se doit de respecter !!!

  12. J’ai un ptit bonhomme et je l’aime plus que tout. Mais je rejoins votre coup de gueule et le combat actuel de ceux qui essayent de faire accepter qu’ils ne sont pas seulement des reproducteurs mais aussi des être vivants avec leur sensibilité propre. Combien de personne font des enfants pour faire des enfants et ne les assument pas ou ne s’occupent pas vraiment d’eux. Vous ne devriez même pas argumenter face à vos « adversaires ». C’est votre choix, il est tout sauf égoiste croyez moi, ce n’est pas forcément un choix facile donc laissez « pisser » les autres et vivez, profitez. Vous êtes née pour ça avant tout. D’ailleurs la natalité se porte bien en France pour qu’on puisse laisser ceux qui ne veulent pas avoir d’enfant profiter de leur choix. Amicalement

  13. je pense que la raison « comme ça quand t’es vieux t’es pas tout seul, il y a quelqu’un pour s’occuper de toi » est la pire que j’ai entendue… quoi que, une collègue m’a dit un jour, alors qu’elle était enceinte, qu’elle avait décidé d’avoir un enfant parce qu’elle rentrait chez elle le soir et qu’elle s’ennuyait, elle avait rien à faire….
    BREF!
    je trouve aussi qu’il y a une très forte pression et que cette pression vient des autres femmes au final. Comme si avoir des enfants était une finalité, la seule façon possible d’être épanouie…
    je ne supporte pas non plus quand on me dit que de ne pas avoir d’enfant, c’est être égoïste. Comme si décider d’avoir des enfants ne l’était pas…!

  14. Voilà un sujet sensible, qui déchaine les passions à chaque fois!
    De mon côté je te comprends; sans pouvoir affirmer que je ne veux pas d’enfants, je commence de plus en plus à envisager cette possibilité.
    Pourtant, j’aime bien les enfants, je comprends tout à fait qu’on en veuille, et je suis vraiment navrée face à la détresse d’une de mes amies qui a appris récemment qu’elle ne pourrait pas en avoir.
    Mais les réactions de certaines personnes, qui te regardent comme une extraterrestre parce que tu ne t’es pas encore reproduit à 30 ans passés, eeeuh, comment dire…. c’est insupportable. On a peut-être notre mot à dire sur nos propres choix de vie, non?
    Quant à ceux qui demandent sans vergogne (et en public, s’il vous plait): « Alors, et toi, c’est pour quand? », ont-ils déjà réalisé à quelle point leur question touche à des sujets intimes? La vie sexuelle, l’intimité, la stérilité éventuelle des gens… Que faire , alors? Répondre le plus naturellement du monde (au choix) « Oh, je suis stérile/ mon copain et moi sommes en train de nous séparer/j’en suis à ma 2ème FIV »…
    Et puis, quand on voit le monde de dingues dans lequel on vit, comment peut-on raisonnablement penser les générations futures auront une meilleure vie que la nôtre et seront plus heureuses?… C’est peut-être un argument un peu « bateau », mais j’en suis néanmoins de plus en plus convaincue: donner la vie à des enfants de nos jours, ce n’est pas forcément un cadeau à leur faire…
    Quoi qu’il en soit, assume ton choix et rassure-toi, les femmes qui envisagent de ne pas avoir d’enfants osent de plus en plus le dire tout haut!

  15. Il y a donc des personnes qui font des enfants pour leurs vieux jours, pour etre moins seuls. Et bien c’est ca qui me choque moi.
    Avoir des enfants n’est pas une obligation, mais bien un choix. Et ne pas en vouloir est un choix qui se respecte. Pourquoi toujours devoir se justifier…

  16. Ca fait toujours plaisir de voir qu’on est pas les seuls!
    Moi, le seul truc que j’ai envie de répondre aux gens quand on me dit que, « mais t’inquiète pas, tu changeras d’avis », c’est « ben toi aussi tu peux changer d’avis, si ça se trouve, dans 5 ans tu détesteras les gosses! »
    http://www.afrogslife.net

  17. Mais les gens devraient juste se mêler de ce qui les regarde. Je ne sais pas pourquoi certaines personnes cherchent tellement à juger la vie des autres: « Tu ne veux pas d’enfants? tu n’es pas femme ». « Tu as un enfant? à quand le 2ème? » « Tu en as 3? han, c’est pour les allocs! » Enfin, si on devait toujours écouter les réflexions des autres, on serait toujours en train de mal faire. Si c’est ton choix et que tu l’assumes, tant mieux pour toi. Et si un jour, tu changes d’avis (ou pas) et bien tant mieux aussi, mais ça ne regarde que toi :).
    ps: ah et pour l’enfant qui te soutiendras pour tes vieux jours: de mon côté, on m’a dit d’en faire 2, pour qu’ils puissent se partager la tâche et ne pas laisser cette charge sur les épaules d’un seul enfant…

  18. Haha je ne te connaissais pas cette plume revendicatrice! mais j’aime. Pour ma part je comprends. Il faut faire ses choix et vivre ses choix. Pour ma part j’en ai un, j’en aurait peut-être deux (enfant), mais je ne si je ne suis pas que mère. Donc je suis du même avis que toi: tout le monde ne veux pas être parent et je dirai même que tout le monde n’est pas fait pour être parent. Merci pr ce sympathique coup de gueule.
    Bizzz

  19. Je suis completement d’accord avec toi. Je ne vois pas ma vie avec des enfants point. RT pourtant je ne suis pas égoïste du tout! Mais je ne veux pas en avoir parce « toute femme doit en avoir ». J’ai envie de profiter de la vie 🙂 belle soirée!

  20. OH MON DIEU. Merci. Juste MERCI pour cet article fantastique, écrit avec beaucoup d’esprit, d’humour et de justesse, et dans lequel je me reconnais totalement. Ca fait des années que je rêve que quelqu’un, n’importe qui, me dise ce que tu écris, et maintenant je me sens un peu moins seule (d’autant plus quand je vois tous les commentaires !).
    Pour rallonger un peu ta liste, j’ai aussi déjà eu droit à : « Mais tu es gentille avec les enfants en fait ? » (non, je les séquestre dans ma cave) et « Non mais de toutes façons il vaut mieux les faire jeunes, comme ça après, au moins on en est débarrassés » (si c’est une corvée dont vous voulez vous débarrasser au plus vite, MAIS POURQUOI DIABLE faites-vous des enfants ?). Et je ne te parle même pas des entretiens d’embauche aux alentours de la trentaine : on ne veut pas t’embaucher de peur que tu te fasses mettre en cloque et partes en congé mat’, mais si tu as le malheur de dire que tu ne veux as d’enfant, on te prend pour une insensible déséquilibrée aux problèmes psychologiques et émotionnels incurables (et donc, bien sûr, on ne t’embauche pas). Bref, je pourrai continuer sur ce sujet pendant des heures tellement ça me révolte. Comme tu le dis très bien, des DECENNIES de féminisme gâchées par cette réflexion à l’apparence banale et anodine (et malheureusement trop répandue). EN tout cas tu as bien raison de te défendre et de briser ce tabou, c’est très courageux ! Et c’est aussi ce que je fais à la moindre occasion qui s’y prête 😉

  21. Je n’ai pas de télé.
    Je ne fête pas noël.
    Je ne pars pas en vacances.
    ET Je NE VEUX PAS D’ENFANTS et mon mari non plus.
    Alors, oui, je comprends vraiment ce bel article. (Vivre différemment, c’est être jugé constamment).
    Je me souviens avec horreur, après quelques mois de mariage, quand une amie a posé sa main sur mon ventre en me demandant « c’est pour quand ? ». Je n’étais pas enceinte et n’avais pas du tout l’intention de le devenir (et je n’ai pas changé d’avis). Je me suis sentie agressée.
    Puis est venue la période de justification. Pourquoi devrais-je me justifier parce que je ne veux pas d’enfant ?
    Alors, j’ai pris la décision de répondre sans avoir à me justifier : « La prochaine fois que je ferai l’amour avec mon mari, je te préviendrai. »
    (« Je te trouve bien curieu(x)se » est moins agressif, tout dépend de la personne en face).
    Depuis, on me laisse tranquille. 🙂
    Par contre, les collègues (masculins) de mon mari sont insistants : Quand ta femme sera enceinte tu devras (déménager, acheter une voiture, galėrer pour trouver une nounou… )Donc oui, la pression est forte de toute part.
    La pilule n’a pas libéré la femme, si elle DOIT faire un(des) enfant(s) parce que c’est bien vu dans la société. Triste constat.
    Bonne journée.

  22. Merci pour cet article, j’ai 35 ans en couple depuis 11 ans et mon mari et moi ne voulons pas d’enfant. Je n’ai jamais voulu devenir mère. Je ne suis vraiment pas fan des enfants. Et pourtant la pression est tellement forte qu’on se pose des questions. Les rapports ne sont plus les mêmes avec les amis, la famille nous gonfle avec ca ! On passe pour des extra terrestres…et ce regard quand tu dis que non tu ne veux pas d’enfant……… ! En attendant j’adore ma vie, on fait plein de choses, on voyage bcp et je ne ressent aucun besoin ni manque d’enfant ! Alors à 35 ans j’estime savoir ce que je veux et j’adorerai qu’on nous lâche enfin …mais bon j’y crois pas trop ! ;-(

  23. Lol j’ai écrit pareil il y a peu de temps ! A la seul différence ; moi je vis seule et n’ai pas envie de vie de couple ! Sauf à partager avec mon chat ! Bref MERCI putain ça fait bien 😀

  24. Wahou je suis impressionnée par tout ces commentaires de personnes qui ne veulent pas d’enfants !! Rien de méchant mais ça à l’air de faire du bien de « le dire » à tout le monde.
    Je rajoute un mot de plus parce que bon j’avais envie ^^
    Contrairement à toi, moi je le sens, c’est viscéral j’aurais un/des enfant/s.. M’enfin j’ai le temps (salutjai21ans)..
    En revanche je trouve tous ces arguments (« contre toi » si j’ose dire) nuls et déplacés..
    Tes proches devraient être heureux de te voir épanoui avec un (ou 15) enfant(s) ou sans. Le principal c’est que tu sois bien, le reste on s’en fou !
    En se qui concerne le problème de population .. il faut savoir que l’on est déjà trop nombreux .. MAIS QUEL BANDE DE CONS, CHACUN SA VIE, CHACUN SES CHOIX ET PUIS MERDE !!! Oups.. c’est sorti tout seul :’D !
    Sinon.. bon week-end ^^

  25. Pingback: Hommage aux Parents. [week-end de ouf : babysitting] | EclectiK Girl·

  26. Un jour j’ai eu droit à « Tu sais, je pense que tu n’es pas normale, il y a quelque chose qui cloche chez toi, tu devrais aller voir un psychiatre ». Ah les collègues et leur connerie monumentale, un vrai bonheur ! Je fais encore ce que je veux, merci…

  27. Pour une prochaine émission sur SUD RADIO dans « LE MAG DE L’APREM »
    Ce vendredi 31 octobre , de 16h00 à 17h00
    J’aurai souhaité avoir votre témoignage, en direct et PAR TELEPHONE sur le thème:
    Je ne veux pas d’enfants et alors ??…”
    « Si vous manquez de temps, il n’est pas nécessaire que votre intervention dure l’heure complète, mais quelques minutes.
    Si vous en êtes d’accord, je serai heureuse de vous lire ou de vous entendre
    Merci de me contacter à mkrantz@sudradio.fr

  28. « Comme si MA décision allait dépeupler la planète » — dans le mille.

    Je pense que nous les childfrees, nous devrions comprendre une chose – on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif … Les 99% des pro-enfants ne comprendrons jamais notre choix, sans parler déjà du fait qu’il ne comprennent même pas qu’il s’agit d’un CHOIX et non pas d’une anomalie.
    Moi l’homme, j’ai passé des heures et des heures à expliquer autour de moi ces vérités évidentes dans l’espoir d’être compris et qu’on me lâche la grappe – je suis toujours au point du départ. Et je réalise maintenant qu’il n’avancera jamais.
    La « société normale » va continuer à rester « normale » sans essayer de comprendre que d’autres puissent penser autrement et entendre leur vie différemment de la moyenne majoritaire.

  29. Pingback: La tag des 100 questions (oui, 100) by Labrune | EclectiK Girl·

  30. tout a fait d’accord ! je suis une vraie childfree et je comprend pas les gens qui te font des remarques , c’est ton corps tu en fais ce que tu veux
    en plus y’a déjà trop de monde sur terre

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s