Ce type est …


Ce type est dangereux.
Pas seulement parce qu’il se tient exagérément raide.
Pas juste à cause de ses yeux, léthargiques, paupières mi-closes, qui laissent apparaitre le blanc vitreux de l’œil.
Plus tout à fait blanc. Jaune, injecté de sang.
Il a de la folie dans ce regard là.
Une absence, une fixité, quelque chose qui s’est déconnecté, un synapse qui joue la fille de l’air.
L’air mauvais, le genre dur et sans pitié.
Bouche béante, 5 secondes, immobile. Sans un tremblement, terrifiant.
Peut-être baille-t-il, tout simplement, mais c’est un abime sans fond qui s’impose, sans gêne.
Soudain, il bouge, et c’est pire.
Mouvement saccadé, roulement de hanche à la Aldo Malcione sur le retour.
Il vient juste à coté de moi, s’adosser au mur, sa carcasse sèche doit être trop lourde à porter.
Il n’a que la peau sur les os; seuls les bras sont étonnement musclés. Idéal pour filer une sacrée raclée.
Alors certes, l’habit ne fait pas le moine.
N’empêche. J’ai changé de trottoir.

Ce type est malheureux.
Pas seulement parce qu’il a perdu toute envie.
Pas juste à cause de son gosse, son sang, sa raison de vivre.
Défiguré. Dans le coma, plus tout à fait vivant.
A l’aube de sa mort.
La nuit à pleurer, à s’en dessécher les yeux. La nuit à haïr, à pester contre le monde entier.
Une nuit entière à flirter avec la folie, à lutter contre cette envie de meurtre.
Il a erré toute la matinée autour du lieu de l’accident.
Il a marché, il se demande encore comment, jusqu’au carrefour, celui juste après l’école.
Trois heures qu’il est là, plutôt qu’au chevet de son fils.
Une nuit et trois heures à se demander pourquoi.
Alors qu’une vie n’y suffirait pas.
Juste, s’adosser, là, contre le mur froid.
Attendre que ça passe, prier pour que le temps fasse machine arrière.
Si seulement, il était arrivé à l’heure.
Si seulement …

Voila, comme promis, et suite à vos encouragement, petit texte publié.
J’en avais publié un autre, au début de ce blog, j’avais oublié !  Crac et Le temps qui passe.

Merci de m’avoir lue !

gba

hebergeur d'image       hebergeur d'image

Publicités

17 réponses à “Ce type est …

    • merci !
      mais ton commentaire m’interpelle;
      est-ce qu’on se rend compte que le 1er et le 2eme texte parle du même type, mais sous un point de vue différent,
      ou pas ?

      • HEu je t’avouerais que j’ai fait une distinction dans ma tête, mais c’est pas dérangeant finalement. Ca permet une double lecture ^^

      • ok
        mais faut que je revois ça, je voudrais qu’on se rende compte a la fin qu’il s’agit du même personnage.
        Je vais ajouter un détail (genre, la couleur du pull ou un signe distinctif qui rappelle l’homme dangereux du 1er texte).
        Merci en tout cas, ton commentaire me permet de faire évoluer le texte dans le sens que je souhaite ^^

    • oui, oui, il s’agit bien de la meme personne, mais j’ai l’impression que ce n’est pas forcément évident a la lecture,
      je voudrais qu’on se rende bien compte a la fin qu’il s’agit du même personnage.
      Je vais ajouter un détail (genre, la couleur du pull ou un signe distinctif qui rappelle l’homme dangereux du 1er texte).
      Merci en tout cas, vos commentaires me permettent de faire évoluer le texte dans le sens que je souhaite ^^

  1. Pingback: Déluge | EclectiK Girl·

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s