Déluge


Photo by Ladomi

Chaque goutte d’eau qui dégringole est comme une larme qui creuse un sillon sur son âme. Il pleut et il ne viendra pas. Pourtant, elle, elle est là !
« 16h00, devant la mairie, j’y serais ! » avait-il promis.
Alors elle est sorti, sans parapluie, le cœur battant et les mains moites. En voyant les épais nuages gris, elle aurait dû se méfier. Il pleut et il déteste la pluie.
Elle aussi, mais elle est venue.

Est-ce que la force de l’amour se mesure aux efforts et aux sacrifices ?
Elle a toujours su qu’elle l’aimait plus que lui. Bien sûr qu’elle le savait.
Mais là, ce froid qui s’insinue dans ses veines, cette eau qui imprègne ses vêtements tandis qu’elle reste stoïquement debout.
Stoïquement immobile.
Stoïquement stupide.
Et subitement, c’en est trop.

Dans son cœur, la tempête se calme. Ne reste qu’un vaste lac, limpide, glacial.
Comme si tout son amour s’était retiré dans une dernière vague.
C’est nouveau pour elle, ce passage brutal d’un état à un autre. Elle se sent revivre grâce à cette digue dressée entre elle et lui. Lui, qui justement arrive. Parce que la pluie s’est tarie. Son sourire narquois. Son manteau à peine humide.

Sa toute récente placidité se mue en une colère sourde. Parce qu’il ne devait pas être loin. Surement à l’abri, dans ce bar au bout de la rue. Peut-être même était-elle dans son champs de vision, pendant qu’il buvais son déca.
La haine gonfle et empli sa gorge, crispe son estomac, lui file des fourmis dans les jambes.
Elle amorce un pas en arrière. Puis deux.
La fuite plutôt que la confrontation.
Puis trois.
Son sourire se déforme, parait de guingois.
En se détournant définitivement, elle a juste le temps de voir son air ébahi. Abruti.
Et cela suffi à sa vengeance. Pour le moment.

 

D’autres petites histoires ?
Ce type est …
Détraquement intérieur
Dans ma bulle de coton
Le temps qui passe

Anya

rond hcrond fbrond inspilia

 

J'aime article HC2

 

Publicités

4 réponses à “Déluge

    • Merci de ton commentaire.
      Ce n’est pas auto biographique, mais c’est vrai que le jour où je l’ai écrit, il pleuvait à torrent, c’était d’un maussade …

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s