Retrouvailles {Les Jolies Plumes}


retrouvaille

Au fond de moi, je sais que ça n’aurait pas dû se passer ainsi.
Parce que ça ne nous ressemble pas.
c’est tellement, tellement loin de ce qu’on mérite.
De ce que je mérite.
Là, toi, au coin de la rue.

Peut-on à ce point changer ?
15 ans, est-ce vraiment si long ?
15 ans de vide, ça compte pour rien, pas vrai ?
Des années à construire une vie, avec cet étrange manque. Comme une ombre, toujours incomplète.
Juste un creux, presque rien, au fond du cœur.
Ça résonne là dedans, ça cogne aux parois, sans qu’on sache pourquoi.
Un creux qu’on fini par oublier, mais qui me leste, qui laisse filtrer la mélancolie comme s’il s’agissait d’un liquide poisseux.
15 ans à évacuer cet amas gluant, au goutte à goutte, insidieusement.

Et là, plouff. D’un coup, tout se liquéfie.
Tout coule.
Des larmes. De la bile.
Le creux se vide, et s’emplit de toi.
Souvenirs qui remontent, ta main sur ma joue, sourire en coin, ta dent de travers, tes travers, mes calvaires.
Te voir un instant, remplir 15 ans de vacuité. T’aimer ? Vraiment ?

C’est vrai, nous n’avions que 14 ans. 6 mois ensemble.
J’ai passé ma vie à tout comparer, à l’aune de ces 180 jours gravés en moi, comme un idéal.
Tu as déménagé.
Un an à m’en remettre.

Te voir, et le temps de quelques secondes, croire ces retrouvailles possibles.
Espérer en un nous plausible.

Tu me regarde.
Et puis, ces mots.
Ces mots qui lacèrent, ces mots vulgaires, ces mots délétères.
Stupides.
Toi. Moi. Surtout moi.
Cavité humide. Qui se remplie de nouveau.

« Marion, c’est ça ?
T’es devenu bonne tu sais … ça te dit, une petite sauterie, en souvenir du bon vieux temps !  »

Des retrouvailles, c’est toujours plus angoissant que le simple perspective d’une rencontre.
Il y a tout ce passif …
Ces souvenirs …
Ces sourires …
Et quelques rancœurs enfouies.
Depuis deux jours, j’ai cette mélodie dans la tête.
« On s’était dit rendez-vous, dans 10 ans » …

Si tu es ponctuel, dans 10 minutes, c’est bien 10 ans de vie qu’on va se raconter.
10 ans et quoi ? On refaisait le monde et au final …
Et si toi, tu avais réussi ?
Je veux dire, vraiment réussi, pas juste une routine de confort …
Tu voulais t’engager dans l’humanitaire, écrire des romans, vivre vraiment, ne jamais devenir grand.
Les adultes et leurs règles étroites, ce n’était pas ton monde.
Suis-je devenue trop adultes pour toi ?

Je te vois, arriver au loin.
Blouson en cuir, rangers élimées _ ma main à couper que ce sont les mêmes qu’à la fac_ démarche nonchalante de celui qui ne craint rien.
Je ne suis plus très sure de vouloir … car je ne suis plus celle …
L’idéaliste a laissé place à cette femme trop terre à terre, un peu terne, tellement prudente, toujours raisonnable.
Qu’est ce que je fais ici ?
A quoi ça mènera ?
Encore quelques mètres et je serais dans ton champs de vision.
Quelques mètres et … à quoi bon ?
Un pas en arrière, puis deux.
Des adieux silencieux.

Ce mois-ci, le thème de l’atelier d’écriture  « Les jolies plumes » était : « Retrouvaille ».

J’ai été inspiré, puisque j’ai écrit deux nouvelles. Je ne suis pourtant pas très satisfaite, ni de l’une ni de l’autre.
Je sais pas, je devais être dans une mauvaise phase. Retrouvaille foirée ou avortée …
Il faut dire que lorsque j’entends Retrouvaille, je pense : déception, appréhension, angoisse.
Quel négativisme, vraiment !!!

 Illustration : Two Cats, Leonard Freed – Naples, Italy 1958. Looks like « High Noon. »

 

  Si vous avez envie de nous rejoindre, envoyez un petit mot à  latelierdesjoliesplumes@gmail.com

Pour suivre toute l’actualité de l’Atelier et lire les textes de tous les participants, vous pouvez suivre le compte twitter @lesjoliesplumes.
ou nous suivre sur  page Facebook

Les autres participations  :
(j’ajouterai au fur et à mesure des publications)

Des mots, des retrouvailles
L’expatriée
Passion, passionnée, passionnément
Les petits signes
Fuite en avant
Que reste-t-il de nous ?
On se retrouve là bas ?
They were kids that i once knew.


Anya

rond hcrond fbrond inspilia

J'aime article HC2

Publicités

18 réponses à “Retrouvailles {Les Jolies Plumes}

  1. J’aime tout!
    Ca me rappelle aussi une redaction que l’on avait du faire en 4ieme: vous retrouvez un/une ami(e), qui a change.
    Tout le monde sauf un copain, avait fait des retrouvailles negatives! Etrange ca!!!!

  2. Moi je trouve ca très poétique, je préfère la première, même si c’est la moins joyeuse, les mots valsent ensemble plus joliment je trouve. Bonnes ou mauvaises retrouvailles, tant que c’est bien écrit ca vaut le coup de les lires!

  3. Pingback: Et 7 ans plus tard, te retrouver . . . #lesjoliesplumes |·

  4. Pingback: Étincellantes retrouvailles  | Et si on bavardait?·

  5. Pingback: Le printemps, le soleil ou ma liste de « J’aime . | «Les Textes de Manu·

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s