Flux Libre Instinctif : une nouvelle façon de vivre ses règles.


Tu vas finir par te dire que je suis une obsédée des ragnagnas.
Serviettes en tissus, cup, et maintenant, c’est quoi ?
Rien du tout.

Nada.

T’as tes règles, et tu met rien ?
Nan mais allo quoi.
Non, rien.

Tu retiens le flux, tout serait question de mental et de périnée.
Quand c’est le moment, go au toilettes pour te délester de quelques centilitres de sang.

avoir ses règles                                      Photo de Marianne Rosenstiehl

DOnc, the free-flow instinct.
Flux menstruel instinctif, en français.

Ça paraît juste … incroyable.
Impossible même.
Mais comme c’est exactement ce que je me disais pour mes cheveux et le no poo, je me méfie de ce qu’on pense être improbable.

L’argument qui a fini de me convaincre qu’il était possible de gérer son flux, c’est qu’au début, les enfants n’ont pas la maitrise de leur vessie.
Ça s’apprend.
La maitrise du périnée et des régles, ce serait pareil, sauf qu’au lieu d’apprendre à retenir le sang et de réguler son flux, on a tout de suite imposé serviettes et tampon.
Admettons.

Comment ça marche.
Voici quelques témoignages :
La ma’ie
Pauline
Pin up bio
De fil en tartines

Donc, pour synthétiser :
– être chez soi pour les premiers cycles d’essai. Parce qu’on va passer du temps sur le trône.
– ne pas mettre de protection hygiénique. Le mental se sachant sans filet de protection, cela aidera au processus de rétention.
– écouter son corps. Comme l’explique Pin Up Bio, lorsqu’une pensée jailli dans notre esprit « REGLE » « CYCLE », ou que ça chatouille dans la zone pubienne, go toilettes !
– muscler son périnée.

Je tente, ou pas ?
Bon, je ne sais pas où je serais lors de mon prochain cycle.
Je travaille 4 jours sur 7, et mon cycle dure 10 jours (avec 3 jours de gros flux), donc vraiment, pour une première mise en pratique, ça risque de n’être pas évident, du tout du tout.

Mais j’y réfléchi.
Me dit que si ça fonctionne, ce serait génial d’avoir ses règles, d’aller juste aux toilettes pour se délester comme on fait pipi et basta.
Si je n’y arrive pas, ce n’est pas non plus très grave, la cup me convient bien aussi.

Et toi, tu connaissait cette méthode ?
Tu crois que c’est possible ? Ça a un coté magique non ?
Tu serais prête à essayer ??

 

Des liens sur le sujet :
https://www.yumpu.com/fr/document/view/17132122/femmes-libres-et-sans-couches-le-free-flow-instinct-le-chou-brave
http://www.lilithlifestyle.fr/liberons-nous-des-regles/

 

Anya

rond hcrond fbrond inspilia

 

J'aime article HC2

Publicités

24 réponses à “Flux Libre Instinctif : une nouvelle façon de vivre ses règles.

  1. J’avoue que le principe est séduisant parce que j’en ai ras le bol des tampax et autres serviettes hygiéniques ! Je me renseigne de plus en plus sur la cup mais je n’ai pas encore sauté le pas ! Je sais que le mental peut permettre un nombre innombrable de chose alors pourquoi pas 😉 En attendant si ça marche, c’est juste merveilleux !!! 😀

  2. Je crois que c’est possible mais qu’il faut un certain temps, et donc avoir des règles parfaitement régulières pour être sûres d’être chez soi (ce qui n’est pas mon cas).

  3. Je connais cette méthode mais c’est impossible dans mon cas, avec le flux beaucoup trop abondant, la douleur qui fait que j’ai autre chose à penser que me retenir et surtout les caillots. Le principe est séduisant c’est sûr, mais pas adapté pour toutes.

  4. Coucou et merci pour le lien 🙂
    « Si je n’y arrive pas, ce n’est pas non plus très grave, la cup me convient bien aussi. » excellent de ne pas te mettre la pression !

  5. J’adore cette idée. Malheuresement mon planning ne me permet pas de pouvoir rester raiment à l’écoute de mon corps le jour de mes règles (un luxe), mais je pense essayer au mois d’aout, au moins une fois! Comme toi, je ne me met pas la pression, la cup m’a déjà tellement délivrée…

  6. Oui ça fonctionne les filles!! Mais il faut être super à l’écoute de son corps… C’est comme une envie de faire pipi en vrais.

  7. J’avais lu plusieurs articles à ce sujet l’année dernière et ça me fascinait autant que ça me paraissait fou, improbable… et impossible pour moi. Puis, l’article de Pauline (Les cheveux de Mini) a fini par me convaincre d’essayer… je suis donc en mode « free flow » depuis 5 mois. Et ça se passe très bien ! Je prévoie d’en parler en détail sur mon blog… 😉

  8. lol cette image avec les Anglais xD
    Sinon cette méthode m’intrigue, mais je suis pas sûre d’avoir la motivation de tenter… Ma cup me convient aussi!

  9. Ça me tente. Mais dans mon job j’ai pas toujours accès à des toilettes et elle ne sont pas toujours propre. Pour moi la cup fut un grand pas en avant !

  10. Coucou minette, je me permets deux trois remarques en réaction aux commentaires sous ton article.
    Le terme de méthode pour décrire le fli est selon moi erroné, de même que dire que ce n’est pas fait pour toutes est faux. C’est forcément adapté à chacune des femmes puisque ce n’est pas une méthode mais notre condition initiale. Ce qui n’est pas évident c’est de se réapproprier de cet état primitif ! Un truc qui m’a bien plu et motivé c’est de savoir que c’est comme ça que ça se passe dans la nature. Les femelles animaux ne se baladent pas avec une noix de coco pour recueillir leurs menstrues et ne sont pas non plus suivies par des traces de sang, sinon bonjour l’appel aux prédateurs ! De même, les femmes des populations « indigènes » n’ont pas des coulées de sang le long de leurs cuisses.

    Par rapport à l’article en soi, la seule chose qui me fait tiquer, comme à chaque fois que je lis des choses sur le fli, c’est l’emploi du mot « retenir », ça donne l’idée qu’il faut serrer les fesses pour que ça marche, que ça n’est pas du tout naturel, et qui sait peut être dangereux. Pour pratiquer depuis 6 mois, sans embûches, je peux dire qu’il s’agit de sentir quand c’est plein, il est impossible de retenir quoi que ce soit, à part peut être quelques secondes quand on sent que ça coule le temps d’arriver aux toilettes.

    Voilà, j’espère que ma contribution pourra t’aider à te lancer d’autant plus que si tu y arrives, la durée de ton cycle devrait diminuer (je ne sais plus qu’elle est ta position pour les bd mais FG les conseille pour régulariser le cycle, de même qu’une cure de cataplasme d’argile sur le bas ventre de 21 jours).

  11. Je plussoie le commentaire de Noémie et du coup j’encourage les filles qui ont des gros flux et des caillots à essayer au moins une fois, vous verrez que même au premier cycle vous serez surprise. Le but est déjà d’essayer de ressentir quand votre corps a besoin de se vider et d’aller aux toilettes à ce moment là. Vous verrez vous vous viderez mieux (bon faut pas être pressée parfois :)). Ca permet de réduire un peu le nombre de jour de règles et certaines parlent même de réduire les douleurs. Alors, si vous êtes chez vous tranquille ce jour là, tentez l’expérience, ça ne vous coûte rien 😀

    • Oui !!! Moi j’ai des règles super abondantes, sang très fluide + caillots. C’est le premier cycle où j’essaie là. J’ai mis juste un protège slip et je sens bien quand ça arrive. Bon… Je n’arrive pas à retenir complètement le temps d’aller au toilettes donc il y en a un peu sur le protège slip mais globalement pas de souci et surtout, SURTOUT : adieu douleurs atroces !!! Juste une sensations de lourdeur dans le bas-ventre :))))
      Autre chose, quand je n’y pense pas, je me « retiens » beaucoup plus facilement : deux sorties en extérieur de 2h et 3h alors que je suis dans mon deuxième jour donc encore très abondant et rien du tout pendant ces deux laps de temps alors qu’à la maison, avec les toilettes à disposition c’était environ toutes les heures (+ les fausses alertes ^^)… J’imagine que pour la fréquence, ça va s’améliorer avec l’expérience et je me réjouis à l’idée du « contrôle » total !
      Bref, si vous voulez tenter, allez-y, faites-vous confiance ! 🙂

  12. C’est vrai que vu tout ce que l’on entend je me suis également intéressé au concept qui oui peut être séduisant mais je ne suis pas sûre qu’il soit forcément possible pour tout le monde (dont moi) !
    Je crois que je vais me laisser tenter par la cup pour l’instant… car j’avoue que même si je sais qu’il n’y a rien de plus naturel le « Free Flow » ne m’a pas encore entièrement convaincu ! Peut être ne suis je pas encore vraiment entierement à l’aise par l’idée !
    En tous cas si ça marche pour toi ! Sérieux c’est top !! Je dirais même bravo !

  13. Entre les manifestations contre les taxes sur les protections hygiéniques et ça, les règles sont un sujet hyper à la mode en ce moment !
    Très intéréssant en tout cas, j’irai voir les conseils sur tes liens, je suis curieuse !

  14. Je la connais de nom, je ne me suis jamais penchée pour de vrai sur les méthodes et son apprentissage (à vrai dire c’est toi qui vient de m’ouvrir les yeux sur le fait qu’effectivement il s’agit d’un apprentissage !!).
    Mais, je ne m’en sens pas capable, j’suis trop j’m’en foutiste pour contrôler un truc de plus dans mon corps… Et puis j’aime ma cup d’un grand amour (elle est violette pailletée)…

  15. Je ne connaissais pas du tout, mais le principe est sympa ! Cependant je ne suis pas sûre que cela puisse s’appliquer à tout le monde, perso j’ai des règles hémorragiques… Donc niveau contrôle est mental… pas sûr que ça passe. Parce que si ça marchait, je m’auto-régulerait pour avoir des cycles plus light 🙂
    Non mais sérieusement, ça serait cool que ça marche !

  16. Je m’interroge sur les flux nocturnes ? Perso, le 2 premiers jours du cycle au moins, mon flux est très intense la nuit. Comment faire pour écouter son corps en dormant ?
    L’idée m’interpelle, donc je vais aller à la pêche aux témoignages, mais je ne suis pas sûre de sauter le pas un jour. Il y a aussi une notion de confort, avec les protections classiques ou la coupe. Les hommes préhistoriques ne dormaient pas sur des matelas mais étaient pourtant plus proches que nous de la nature et de leur corps ; devrions-nous pour autant abandonner nos matelas et l’eau courante…?

  17. Euh… Pas du tout une priorité pour moi… j’ai déjà du mal avec la cup, alors… Trop la flemme… Je préfère essayer de programmer mon esprit pour autre chose : lâcher-prise, être plus sereine… Si on se fixe trop d’objectifs, ça devient vitre stressant et ingérable…

  18. Avant de lire des articles sur les blogs parlant de cette méthode je m’étais posée une question : « Les femmes de certaines tribus en Amérique du Sud ou ailleurs qui vivent avec juste un pagne, comment font-elles quand elles ont leurs règles ? » Eh bien, en lisant ces articles et le tiens, je me dis tout simplement, « mais oui » ! Le flux instinctif ! Je m’y mets petit à petit, je finirai bien par y arriver 🙂

  19. Je le pratique depuis 6 cycles et ça a marché nickel du premier coup à ma propre surprise ! pas besoin de serrer, de retenir, de contracter quoi que ce soit, juste s’entrainer à écouter son envie de se lever et aller aux toilettes, et ensuite ça ne sort plus que quand on y va pour uriner, dès que je suis sur la cuvette tout coule et après je suis tranquille !
    J’ai pu tester la méthode au travail, en sortant, en soirée, à la danse, au sport, en voyage en voiture, en festival, eh bien je n’ai eu qu’une seule fuite (petite), justement à un moment où j’ai commencé à douter, la confiance en les capacité du corps est vraiment importante, si ça a marché du premier coup pour moi je suis certaine que c’était parce que j’étais absolument persuadée que c’était possible et que j’allais y arriver.

    Par contre je voulais juste corriger quelque chose, ça n’est pas le périnée qui retient le sang quand on pratique le ffi ! c’est le col de l’utérus qui s’ouvre et se ferme. Je sais, ça m’a paru dingue à moi aussi ! j’ai pu le confirmer quand j’ai fait l’expérience d’une pénétration pendant mes regles, rien n’a coulé, et une fois qu’on a eu fini je suis allée aux toilettes et ça a coulé… le sang était donc retenu dans l’utérus et non le vagin 🙂

    En tout cas bonne chance, j’éspère que ça marchera pour toi, ou au moins que ça t’apprendra des choses sur ton corps ! Oui, la cup est une super alternative aussi, la meilleure selon moi même si maintenant je ne me verrais plus l’utiliser, je n’exclue pas d’y revenir si jamais je commence à avoir des problemes avec le ffi.
    Bonne continuation et j’ai hate de savoir comment tu avances avec tout ça 🙂

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s