C’est décidé : je ne porte plus de soutien-gorge !


etHellocotonUne Inspilia

Se passer de shampooing, de gel douche, de maquillage, d’épilation drastique, de déo du commerce, de protection hygiéniques classiques … ok.
Mais de soutien-gorge ???
Ok, allez, on brise tous les dictaks culturels.

no bra day                                        Oui oui, il y a une journée internationale du « sans-soutif » …

Nan, mais … pourquoi ?

Pourquoi, quoi ?
Pourquoi on met des soutiens-gorge depuis des années ?
Pourquoi c’est si ancré dans nos habitudes ?

Un peu d’histoire : Le soutif a 100 ans … brevetée le 3 novembre 1914.
Avant, il y avait les corsets. Pas sûre que c’était mieux, mais au moins ça soutenait le dos.

Donc, on voit que ça ne remonte pas à la nuit des temps, mais est-ce pour autant un progrès ?
Est-ce que ce n’est pas juste esthétique ? (et donc superficiel, et donc inutile si c’est inconfortable).
Ou bien, cela a-t-il un intérêt médical ? Est ce que cela permet réellement d’éviter l’affaissement naturel de la poitrine ?

J’vous dis tout :

Ne plus porter de soutif serait bénéfique pour la santé.
Je met tout au conditionnel, car je ne suis pas médecin.
Mais il y en a qui pensent que le port du soutien gorge (surtout les armatures) est l’une des causes de la montée en puissance du cancer du sein. Pas moins.
L’explication, c’est que le soutien gorge bloque le flux lymphatique, empêchant donc l’élimination des toxines, qui s’accumulent dans la poitrine.
Quelques liens qui étayent cette thèse :
amessi.org
passeport santé
Corrélation avec le cancer du sein

Les contradicteurs avancent que le fait que le nombre de cancer du sein explose, et que cela concorde avec la généralisation du port du soutien gorge n’est que coïncidence.
Peut-être. Mais tout de même, ça fait réfléchir …
(d’autres mettent également en avant le fait que le dépistage du cancer du sein trop régulier (une fois par an) serait un autre facteur d’augmentation de ce cancer. C’est paradoxal, certes, mais il faut savoir que les radiations d’une mammographie correspond a ce que le corps est censé recevoir en un an de temps, localisé sur une seule zone.Mais, ceci est un autre débat !)

« Oui, mais … mes seins vont tomber ! »
Et bien, il paraitrait qu’au contraire, au bout de quelques temps, ils aient tendance à remonter et à se galber naturellement.
Il s’agit d’une étude du Dr Gros.

Et puis même.
Si le fait qu’ils soient un peu tombant me préserve du cancer du sein, moi je signe tout de suite !

Sortir sans soutif.
Et bien, c’est encore un sujet bien tabou. Presqu’autant que sortir non épilée.
On se dit que ça ballotte, que ça pendouille, qu’on ne va voir que ça.
Surtout quand on a un bonnet C et au delà.


Alors, Cap ou pas cap’ ?

Franchement, quand j’ai découvert cette pratique, je me suis dit, «nan, bon là, faut pas exagérer ! »
Puis en me documentant, j’ai révisé mon jugement et je suis (quasi) convaincue que le soutien gorge n’est, au mieux, qu’esthétique; mais plus probablement dangereux.

Pour autant.
Sortir dans la rue, au boulot, en famille, avec les nénés qui ballottent joyeusement sous un tee-shirt…
L’hiver ou à mi-saison, certaines mettent un foulard pour dissimuler un peu la poitrine des regards.
M’enfin faut convenir que ce n’est pas une solution. Je ne veux pas passer mon temps à me cacher.


Alors, au début, je me suis contenté de deux choses :

– dé-serrer tout ça.
Avant, les bretelles étaient au max et l’agrafe au dos : au plus serré.
Donc, j’ai attaché au premier cran et j’ai descendu les bretelles.
Et comme j’ai minci ces derniers mois (sport, alimentation), mes seins ont perdu une taille ( d’un 90C/D à un 90B/C).
Mes soutifs étaient donc un poil trop grand, donc, parfait.

– Me libérer dès que je rentre.
Ça m’arrivait déjà, les week-end où je ne sortais pas, de passer deux jours sans rien.
Mais je ne l’enlevais pas le soir, en rentrant du boulot. Et pourtant, dès qu’on l’enlève, avouez que c’est un soulagement ! C’est fou ce qu’on s’impose finalement. Un espèce de masochisme social …

Et puis, depuis deux mois, j’ai encore fait un pas dans le sans-soutif.
J’ai acheté 2 bandeaux, et une brassière de natation.
Je les porte lorsque j’ai peur de n’être pas à l’aise en public.
C’est à dire lorsque j’ai un entretien, ou un repas de famille un peu guindé.
Le reste du temps, j’ai plusieurs débardeurs en lycra, un peu moulant, qui galbent sans compresser,
et qui, allez, disons-le, cache les tétons.
Je les porte sous mes pulls ou chemisier, pour aller au bureau ou me balader.

 

Pour le moment, ça me convient, et je ne pourrais pas revenir en arrière.
Mettre un soutien-gorge, et même un bandeau, c’est un peu comme un carcan, totalement inconfortable.

L’inconfort est supportable lorsqu’on le considère comme nécessaire, et utile, et vital.
Mais là ?
Pour quoi ?
Juste pour contenter le regard des autres, pour ne pas choquer leur sensibilité ?
Parce que vraiment, ils passent leurs temps à mater ma poitrine ?
Alors c’est que c’est eux, qui ont un problème, pas moi.

Bon, je dis ça là, parce qu’on est en hiver.
Cet été … je pense quand même que je remettrais mes bandeaux (ok. Je me contredit avec la phrase juste avant. Mais, je suis un paradoxe vivant !)

PS : edit du 29/01/2015 : désormais sous mes sous-pull / pulls : juste un débardeur ou rien du tout. Je trouve même que mes seins tombent moins qu’avant. Un truc de dingue.
Mais je me demandais pour cette été, comment j’allais faire, parceque ca ballotte un peu, et je voulais garder un certain galbe. J’ai acheté en magazin un lot de 2 caraca Dim (ceux la : http://www.amazon.fr/…/B00F…/ref=asc_df_B00FWG757824051411/… ). Je fais du 90B, j’ai pris taille S. C’est ce qu’il me fallait ! sous mes tee-shirt ou certains débardeurs, ce sera parfait !
Voila. Y’en a certainement dans d’autres marques, ou moins cher, mais le coté débardeur près du corps mais qui compresse pas, j’adore !

En vrac, les liens qui m’ont amené à ces réflexions :

Reportage Cherie25, ma vie sans soutif
Légende urbaines et idées reçues sur le soutien gorge
Etude du docteur Rouillon)
Diaporama édifiant
Un autre diaporama
Seins libres
Guide de la débutante pour libérer sa poitrine

Blog d’une femme qui a tenté l’expérience
Exercice de musculation en vidéo à la fin de cet article de Sirene Bio
Soutien gorge : un besoin culturel
En porter, ou pas ?
bloggeuse, dont les impressions rejoignent fortement les miennes
sportive sans soutif 
Témoignage de La Ma’ie

 

Anya

rond hcrond fbrond inspilia

 

J'aime article HC2

Publicités

77 réponses à “C’est décidé : je ne porte plus de soutien-gorge !

  1. Sympa ton article.
    J’ai maigris et mes petits seins sont devenus mini : 90A. J’ai préféré arrêter les soutifs et effectivement quelle libération. Les débardeurs me sauve les jours où je suis juste en tee shirt un peu fin. Sinon les tee-shirts un poil moulant sont les mieux car ça ballote moins et du foncé! l’autre astuce avoir un tee shirt avec des motifs sur la poitrine, ça planque bien le relief!!

  2. Ca fait à peu près six mois que j’ai arrêté de porter des soutien-gorge, du jour au lendemain. Ce qui m’a motivée, c’est l’inconfort extrême quand il fait chaud, ça fait transpirer, ça gratte. Je m’étais dit que j’en remettrais quand l’automne serait là, parce que j’aime mes soutifs mignons et la forme qu’ils donnent à mes seins. J’en tenté une seule fois d’en remettre, et j’ai presque hurlé de bonheur en l’enlevant.
    Alors parfois on voit mes tétons qui pointent. Parfois on les distingue même sous un haut un peu transparent. Mais au fond, je m’en fiche. Le plus important, c’est que je ne ferai plus subir une torture pareil à mes seins.

    • on prend vite l’habitude de n’etre plus compressé, et c’est difficile de revenir en arriere !
      j’ai encore besoin de temps, pour ce qui est de laisser mes tétons visibles. J’espere que d’ici cet été, je serais comme toi et que je m’en ficherai du regard des autres !

      • Tu verras, une fois qu’on s’y habitue, on n’y fait même plus attention (et en fait, les autres n’y font pas attention non plus) !

  3. Je trouve très courageuse. J’en serai incapable ! ^^ Même si je sais que le soutif ne sert en gros à rien et que c’est une norme sociale inutile ^^. (J’avais déjà entendu parler du cancer du sein & du fait que le sein est mieux sans soutif ^^).

    • en fait, j’ai voulu tester, juste comme ca, pendant une semaine.
      le « soucis », c’est que j’y ai tellement gagné en confort qu’il ne m’était plus possible de revenir en arrière !!

  4. Je me suis déjà posée la question et je pense aussi que le fait que les femmes portent des soutifs qui ne sont pas adapté a leur taille ont aussi une incidence sur le cancer du sein. Il faut savoir que porter son soutif trop serré ou trop petit n’est pas bon. Mais je reste tout de même mitigée car il existe des tas de causes aux cancers du sein. Je connais des femmes âgées qui n’en n’ont pas porter du tout et qui ont quand même eu des cancers.
    N’oublions pas que l’hérédité joue un rôle, l’environnement et les émotions aussi. Et un choc violent sur un sein est fortement susceptible de provoquer un cancer. Certains nutritionnistes disent que la malbouffe joue également un rôle mais comme je n’en n’ai aucune certitude, je prend cette info avec des pincettes.

    Je dois admettre que j’ai supprimer l’épilation, j’utilise de la pierre d’alun comme déo, je ne suis pas une obsédée du maquillage… mais me passer de soutif avec mon 75D là, j’avoue je bloque! Rien que d’imaginer mes nibards se promener tout seul et surtout le regard des gens sur ce sujets étant donner que … ça se voit sur ma silhouette.
    Vraiment je bloque.

    Mais quand je suis chez moi et que je sais que je n’aurais personne, ça ne me gène pas de laissé tomber le soutif ^^

    • mmhhh finalement, vu le gouffre financier, je me demande si je ne vais pas essayer quand même… je me sens beaucoup mieux sans (même si le soutif ne me fait pas mal) . Faut dire que je viens de lire les 3/4 de tes liens (oui je lis vite) … après tout je suis le genre de personne qui aime prendre le contrepied des diktats… pourquoi pas celui-ci?
      Comme j’ai une grosse poitrine, je vais faire comme les étapes mentionnées dans un article: d’abord le week-end (je le fait déjà, surtout en période de règles) puis quand je bosse pas… Et puis l’hiver est propice pour cause de gros pull épais!
      Et les regards des autres j’ai déjà l’habitude de m’en moquer.
      Bon je commence dimanche ^^
      Objectif de l’année 2015: adieu soutif?
      (tu sais que tu sais être convaincante quand tu as envie? 😉

      • et bhen ! je ne pensais pas convaincre qui que ce soit, mais après tout, si tu te sens mieux « sans soutif », c’est vrai que ce serait dommage de t’en priver.

        Apres, je ne juge pas, parceque je me dis que les fortes poitrines, ca peut etre douloureux si ce n’est pas maintenu, et c’est plus voyant que mon 90B/C.

    • Tu as tout a fait raison, le cancer, les kystes, une majorité de maladie ont une multitude de causes potentielles. Mais c’est vrai aussi que si on peut en éliminer quelques uns, ce serait déjà bien.
      Après, le lien cancer du sein/soutif, c’est vraiment controversé, donc personnellement , meme si mon interet sur le sujet est parti de là, c’est désormais pour moi, juste une question de confort ^^

  5. pour les petites poitrines ça doit pas être trop gênant mais avec mon bonnet f,passer rien qu’une matinée sans, c’est une torture pour mon dos,je suis pas bien, ça me gêne trop mais sinon sans ce soucis pourquoi pas

  6. Ah bah tiens c’est intéressant je ne mettais jamais posé la question de mettre ou ne pas mettre de soutif. Je me jette pas dessus dès le matin quand je me lève, mais c’est vrai qu’une fois lavé, j’en mets toujours un.
    Ce qui m’embête le plus la dedans c’est que j’ai jamais réfléchi à pourquoi je portais un soutif. Je déteste être prise en flagrant délit de conditionnement social et de moutonnerie !

    • Comme toi, je ne m’étais pas tellement posée la question avant que le sujet soit abordé sur mon p’tit groupe facebook.
      De facon instinctive, j’enlevais le soutif quand j’étais à la maison mais je n’aurais jamais pensé le faire en extérieur.
      Mais oui, quelque part, on est conditionnée !!

  7. je ne sais pas si j’arriverai à m’en passer avec mon 95F c’est délicat!
    j’en porte tout le temps je ne me sens pas bien quand je n’en ai pas, c’est bizarre non?
    je pense que c’est une question de confort pour moi!

  8. Je pense pas que le port du sous-tif et le cancer du sein soit si intimement lié, y’a énormément de facteur qui peuvent en être la cause, avec toutes les cochonneries présentes dans l’alimentation et autre y’a certainement plus de chance que ça vienne de là, sans compter sur l’hérédité.
    C’est souvent plus facile de « blâmer » un objet que sa façon de consommer/manger/vivre… ce n’est que mon avis bien entendu 😉
    Pour ce qui est du non port de soutien gorge, oui ok pour les filles à petits bonnets c’est possible et certainement plus agréable.
    Mais franchement avec un bonnet G, c’est juste une horreur!! dès que tu te tiens debout tu sens le pouvoir de l’apesanteur, tu marches un peu trop vite ça claque, tu fais du nettoyage ça claque. Sans parler du fait de se cogner ou s’écraser le sein à chaque mouvement et de la méga sueur dessous (irritation bonjour!) à la moindre montée de température!
    Les seules fois où je n’en met pas c’est pour dormir ou le dimanche quand je fais rien ou presque.
    Le tout pour se sentir bien dedans c’est surtout de BIEN le choisir, depuis que j’ai trouvé THE sous-tif ben c’est juste le panard, comme si je n’en avais pas mais avec les avantages d’en mettre un!

    • Pour le cancer du sein, comme je l’ai précisé, j’ai tout mis au conditionnel car je ne suis pas medecin.
      Et puis désormais, pour moi, c’est juste une question de confort.
      Après, tout dépend des gens, et je ne peux parler qu’en mon nom, et je ne peux pas me mettre a la place de personne qui a une poitrine plus importante que la mienne …

  9. Si j’étais mauvaise langue, je dirais que la rumeur des soutifs qui refilent le cancer du sein a été lancée par des meufs à petits seins.
    Mais on va partir du principe que c’est pas ça.

    Bref. NON. Non, non NON. Les soutifs ne provoquent pas de cancer du sein. J’ai vu une vidéo justement où un médecin réfutait cette idée-là (j’ai pas le lien, je suis au boulot en plus, mais si ça t’intéresse je pourrai te l’envoyer ce soir ou dans le week-end).
    Ce médecin a même dit que les soutifs trop serrés n’étaient en AUCUN cas la cause du non-renouvellement des cellules dans les seins.
    Si on nous conseille de porter des soutifs à notre taille, c’est juste une question de confort 😉

    Donc NON, les soutifs ne provoquent pas de cancer du sein.

    • Pour le cancer du sein, comme je l’ai précisé, j’ai tout mis au conditionnel car je ne suis pas médecin. Vu qu’ils ne sont déjà pas d’accord entre eux, ce n’est certainement pas moi qui vais apporter une quelquonque vérité ^^

      Et puis désormais, pour moi, ne plus porter de soutif,c’est juste une question de confort.
      Après, tout dépend des gens, et je ne peux parler qu’en mon nom, et je ne peux pas me mettre a la place de personne qui a une poitrine plus importante que la mienne …

  10. Bonne initiative !
    Personnellement les soutien-gorge me permettent d’avoir une poitrine qui paraît plus grosse (je trouve mes seins trop petits, hu) et avouons-le, c’est d’un érotisme sans nom.
    Mais je n’en porte pas tout le temps, je passe généralement 50% de mes journées sans soutien, donc je pense avoir fait un bon équilibre entre ma santé et mes besoins superficiels n_n

  11. Super article 🙂 ça m’arrive de sortir sans soutien gorge, surtout quand j’ai une petite robe bustier, ou une petite robe en faite, l’été particulièrement ou alors sous un pull avec un débardeur très près du corps. Il m’arrive aussi de rester sans soutif le weekend comme toi. Et puis quand je l’enlève (pourtant je fais un 85B) je me sens libérée (délivréééééée, pardon ^^), mon copain ne comprends pas pourquoi je me sens mieux quand je le retire (et que je me mets à me masser un peu !).

    Et d’ailleurs demain, j’ai un mariage, j’ai une petite robe bustier et bien non je n’aurai ni bandeau, ni soutif, et ça ne se voit pas vu comment la robe est faite, et en plus j’aurai un foulard et une veste (bah oui on est quand même fin novembre, faut pas déconner) et quand chéri jlui ai dit, il m’a fait genre comment ça tu mets pas de soutif ? Bah non ça n’est pas une obligation, j’ai pas les seins qui tombe et en plus ça ne se voit pas !

    J’ai toujours été comme ça, peut être que si j’avais une grosse poitrine , je ne le ferais pas, j’avoue. Mais en attendant ça fait du bien quand on laisse nos seins tranquilles :p on est déjà assez serré dans nos vêtements !

  12. J’avais aussi entendu les arguments « contre »… sans être vraiment convaincue, il m’arrive de ne pas porter de soutien gorge, chez moi… le we, quand je traîne à la maison… mais en extérieur, franchement, je ne me sentirais pas à l’aise… Bon, je fais un bonnet D aussi… Donc, je trouve que ça va ballotter grave… En fait, quand je ne porte pas de soutif, j’ai l’impression qu’il me manque un truc…

  13. Merci !!
    En fait, ça fait quelques temps que j’essaie de me renseigner… Ras-le-bol des soutifs, marre des armatures qui gênent, des marques sur les épaules, de la bretelle qui dépasse de la robe bustier… Bref, MARRE.
    Mais je n’osais pas sauter le pas, plein de trucs m’angoissaient. Et je n’avais pas réussi à trouver un article clair, résumant tout ce qui m’intriguait, et surtout qui ne sonne pas « propagande-si-tu-continues-à-porter-un-soutif-tu-es-un-suppot-de-satan »… (Mais si, ça existe comme expression…)

    Donc merci 🙂

  14. Ravie de voir que je ne suis pas la seule. Je passe de plus en plus de temps sans soutif et j’le vis relativement bien. L’homme un peu moins. C’est vrai que c’est joli la lingerie, mais le meilleur, c’est toujours quand tu l’enlèves! Alors quand je sors en présence de l’homme, j’en porte et le reste du temps, je l’oublie. Et depuis le temps qu’il reste libres, mon bonnet D me fait beaucoup moins mal, et ça, c’est cool!

  15. Coucou très intéressant, je pense que c’est vrai concernant les armatures. J’ai remarqué qu’il y avait des moments j’avais des endroits durs dans la poitrine. J’avais mis ça sur le compte de mon implant (que je compte faire retirer très prochainement) mais en fait ce ne serait pas une question d’hormones. Je vais peut-être essayer les soutiens gorges sans armatures. Bisous et merci pour cet article éclairant.

  16. Oh merde j’ai un soucis. Je ne sais pas comment faire avec ma fille qui vient de rentrer au collège et qui a une petite poitrine. Elle a tendance à ne pas aimer en parler, en plus. Je lui ai acheté des brassières lycra qui ne serrent pas, je pense que je vais en rester là et ne pas l’obliger à en porter ou juste pour le sport.

  17. Ne plus s’imposer de soutifs c juste génial.en plus on respire mieux!
    Je porte beaucoup de bandeau (très confortables) ou débardeur moulant juste pour une protection. Cela fait plusieurs années mnt (j’habite au Cambodge au bord de la plage donc ça aide car je porte bcp de maillots) et je confirme que ma poitrine se tient beaucoup mieux. Elle est plus tonique et ne tombe pas. Pour info je fais un 85F donc il pèsent bien mes seins lol!
    Je n’arrive pas encore a lâcher totalement le bandeau/soutif occasionnellement a cause du regard des hommes. Avec soutif, les regards se fixent bien/ reluquent, sans rien, c’est trop intense, ça me dérange trop. Honnêtement certains hommes ne s’en rendent même pas compte qu’ils nous regardent comme des chiens affamés!
    Bref, avc le temps mon caractère s’aiguise et un jour je serai assez forte.
    Arrétez de vous torturer, lâchez les soutifs!

    • ca fait plaisir d’avoir le témoignage d’une personne avec une forte poitrine, car beaucoup disent qu’elles ne veulent pas tenter parcequ’elles font plus qu’un 90B.
      Mais visiblement, ca fonctionne aussi au dela !

      Mais, comme toi, pour cet été, c’est le regard des autres qui risque de m’empêcher de ne rien porter sous mes tee shirt et débardeur …

  18. Excuse-moi je reviens sur le sujet car je teste le sujet en ce moment. J’ai également fais quelques recherches sur le net et une question revient tout le temps : pourquoi les femmes des tribus ont les seins qui tombent ? Les idées reçues,comme tu dis, ont la peau dur !

    • j’ai remarqué oui, qu’ils étaient plus « haut » qu’avant.
      Disons qu’avant, je me tenais courbée.
      Sans soutif, si je me tiens courbée, je les sens balloter sur ma peau, c’est pas agréable. Du coup, je bombe le torse et me tient plus droite.
      bref, mes seins vont bien ^^

  19. Bonjour,

    Je vous fait part d’une crainte : J’avoue me sentir très libre sans soutien gorges et que l’aventure me tente beaucoup, mais j’ai peur du regard des autres sur ces fameux tétons qui pointent le bout de leur nez au travail (dans le tourisme), chez les amis … J’aimerais aussi avoir une précision : mon homme est gaga de mes dessous et c’est dans cette tenue que je le fais craquer. Je me demande si cela change une relation de couple ?

    Merci beaucoup pour vos conseils

    • Bonjour Angèle, explique à ton mari que la santé prime avant tout, il comprendra sûrement ! Et puis une poitrine libre, n’est ce pas absolument ravissant ? 😉

    • Angèle, ton homme craquera encore plus qu’en il passera ses mains sous ton pull ou chemisier et que là …..

  20. Toutes mes félicitations 😉 Je suis rassuré lorsque je tombe sur des témoignages (assez nombreux) de femmes qui ont (enfin!) laissé au placard leurs soutien-gorges… eh oui, toutes les femmes n’en portent pas forcément! C’est effrayant lorsqu’on réalise à quel point les individus sont conditionnés, manipulés, emprisonnés, etc. par des obligations qui en réalité n’en sont pas. Le soutien-gorge représente à mon avis une injonction sociale particulièrement puissante… et bien ficelée.
    En y réfléchissant bien, porter un soutien-gorge n’a rien de naturel, et ne donne d’ailleurs pas de plus beaux seins… c’est même tout le contraire! Lorsque l’on creuse le sujet, de nombreuses études le mettent en cause comme facteur de risque pour développer des kystes et des cancers, il favorise une ptôse mammaire précoce, des problèmes respiratoires, des douleurs musculaires, etc… par contre, rien de concret ne permet de justifier son utilisation systématique… il y a comme un problème quelque part…

    J’encourage donc vraiment les femmes à se libérer et à vivre seins-libres. J’ai réalisé un site sur le sujet : freetheboobies.fr, j’espère qu’il sera utile à celles et ceux qui se posent des question, car les dangers du soutien-gorge, ce n’est pas une fable…

  21. J’aimerais beaucoup me libérée de mes soutiens-gorge, mais avec mon 110E voir F c’est pas possible du tout, surtout qu’il ne tienne pas naturellement.. mais belle initiative:)

    • Marie, cela se passe dans ta tête, celles qui ont osé (en 110 E ou F) et sont arrivées à tenir un mois (car il est vrai ce n’est pas facile au début) ne veulent plus revenir en arrière…

  22. Pingback: Un smic à deux et on vit bien, merci. | EclectiK Girl·

  23. J’avoue que je ne supporte pas les soutif… Quand je suis chez moi ou quand je rentre le soir j’en met pas et ça fait du bien !
    Par contre je trouve ma poitrine trop petite pour ne pas en mettre en public, je n’aime pas l’effet que ça fait.
    En tout cas c’est chouette que tu es sauté le pas 😀 !

  24. Je suis en terminale au lycée et j’ai décidé de ne plus mettre de soutien-gorge depuis quelque temps,
    évidemment une fille l’a remarqué et tout le monde et au courant mais ça ne me dérange pas du tout et lorsqu’on me demande la raison je réponds juste que je n’en ai pas envie et ça s’arrête là
    Les taquineries me sont totalement égales mais je peux comprendre que les certaines filles soient gênées par cela :/

    Cependant je ne sais pas si je suis la seule mais j’ai l’impression que depuis récemment la pression sociale sur la femme diminue, je vois les filles autour de moi de plus en plus libérées, elles se maquillent moins et s’habillent d’avantage comme elles le souhaitent :3 après je ne sais pas si cela ne concerne que mon entourage

  25. bonjour,
    vu que je ne bosse pas pendant 1 an et que je suis à l’étranger (pour le boulot de mon mari) et bien je me lance dans différentes nouveautés. (j’y songeais déjà depuis quelques temps genre utiliser que du clean pour le ménage…faire mes produits de beauté moi même…) mais le fait d’être loin de toute personne qui pourrait me juger m’incite d’avantage…je commence doucement le noo-poo et voilà maintenant que je tombe sur cet article sans soutif ! voilà j’ai été convaincue juste par cet article, en plus les soutifs ça ménerve des fois un sein est bien et l’autre déborde dans la journée,,, et on le remet et ainsi de suite…bref j’ai regardé mon mari et j’ai dit je vais tenter un nouveau truc… ( je crois qu’il va me prendre pour une folle!!! lol) en plus je me rends compte qu’à chaque fois sous mes pull je mets des débardeurs, donc ça ne va peut être pas changer grand chose…. alors demain j’arrête…ou du moins j’essaye…. merci

  26. j’ai découvert le « no-bra » vendredi grâce à toi sur un groupe facebook 😉
    j’aime beaucoup ton article, ta vidéo est très bien faite!
    j’ai parcouru tout les liens que tu a mis en fin d’article (il y en a qui ne fonctionne plus) et je dois dire que le diaporama a été un déclic!
    je me suis inscrite sur le forum qui a proposé le « guide de la débutante…. » tout les aspects y sont évoqué et ça m’a bien aider à « prendre sur moi » et à franchir le cap, le plus dur pour moi étant « le regard des autres » et « ce qu’ils peuvent bien penser »
    ben je crois bien que depuis 4 jours je n’ai pas vu un seul regards particulier se poser sur moi! ou alors j’ai rien vu!
    donc oui! je dois te remercier, ça fait longtemps que j’y pensais, j’avais déjà fais une tentative mais toujours cette crainte du « qu’en dira-t-on » m’a fais faire marche arrière!
    ça fait 4 jours que je me sens légère et libéré d’un poids 🙂
    MERCI 🙂

    • en écrivant mon article et en racontant mon expérience, je ne pensais pas déclencher ainsi des « vocations » ^^
      Mais c’est vrai ce que tu dis, on a l’impression au début que tout le monde ne regarde que ca, mais en fait, non, pas du tout !

      Et t’as vu comment ca fait trop du bien, de ne pas etre engoncée toute la journée ^^

  27. Pingback: It was a gOOd wEEk ! #31 | EclectiK Girl·

  28. Quel bonheur de voir un tel article. J’ai également décidé d’arrêter de porter des soutiens-gorges il y a plus d’un an, car cet accessoire représente pour moi un outil d’oppression. Je parle d’oppression car jeune fille il me semblait injuste que mon corps doive être contraint. Trois oppressions se posaient à moi ; m’épiler car une femme doit être belle (et lisse) et les poils ne le sont pas, porter un soutien-gorge car sinon mes seins tomberaient et mettre des tampons pour contrôler tout le sang sale qui s’écoulent chaque mois. Puis petit à petit, j’ai pris conscience qu’être féminine passe par notre propre ressentis. J’ai eu besoin de me sentir femme en acceptant mon corps tel quel. Durant les trois dernières années, j’ai donc progressivement arrêté de porter des soutiens gorges, de m’épiler et suis passé à la coupe menstruel et enfin au flux instinctif, quelle libération ! J’ai eu l’impression que mon corps était mien à nouveau. Ceci étant ce n’est pas un rejet de ma féminité car la beauté d’une femme passe par bien d’autres choses et est en mon sens révélée lorsqu’une femme aime être dans son corps. Ne pas porter de soutien-gorge ne convient sans doute pas à toutes, mais mon expérience m’a appris que se sentir bien dans son corps compense largement l’appréhension que je pouvais avoir en me disant qu’il ne correspondait pas aux critères de beauté et qu’il pouvait choquer. Je souhaite aux femmes qui décident de se lancer de le vivre comme une expérience enrichissante.

    • je n’en suis qu’au début de mon cheminement, par rapport au tien.
      No soutif, et cup : ok.
      Flux instinctif, j’ai tenté une fois, pas marché. Il faudrait que je re-essai.
      L’épilation, je suis moins drastique qu’a une époque (où je ne serait pas sortie les jambes nues si 1 millimetre de poil était visible. ALors que maintenant … mais j’ai toujours besoin de m’épiler un minimum. Rasoir electrique, car c’est le moins douloureux.
      Je comprend tout a fait ce que tu évoque, le fait que la féminité n’est pas niée mais au contraire totalement assumé. Être femme d’abord pour soi, sans se contraindre au dictat de la société et du regard des autres.

  29. Bonsoir!
    Bien qu’étant un homme 😉 , je viens de réaliser les problèmes qui sont liés au port du soutien-gorge et lu beaucoup d’articles sur le sujet. Bravo pour cette vidéo qui j’espère convaincra d’autres femmes d’en faire autant. La santé doit primer sur les codes vestimentaires !

  30. Hé bien avec mon 90 F, et mes seins qui sont tombants de 10 bons centimètres par rapport à la place qu’ils devraient avoir, le sans soutif pour moi c’est hors de question. Le test du crayon pour calculer la ptose, chez moi c’est la trousse toute entière qui tient, alors je vous laisse imaginer en été, la transpiration et les irritations, d’ailleurs ma peau sous les seins est perpétuellement irritée. Je porte des brassières de sport à la maison pour le confort, mais sinon, à moins de pouvoir m’offrir une poitrine parfaite qui tient toute seule, ce sera soutif adapté ! D’ailleurs je suis en train de suivre des cours de couture pour pour savoir les faire moi-même, sur mesure.

  31. Salut,
    Je viens de lire ton article, et j’avais déjà lu plein d’articles sur le sujet, car c’est un problème pour moi depuis longtemps. J’écris pour demander conseils même si je ne pense pas que mon problème soit résoluble.

    J’ai vingt-et-un ans et les soutiens gorges sont in-su-por-ta-bles pour moi, au point de ne penser qu’à ça et de ne pas pouvoir parler normalement aux autres (pas de façon à l’aise) quand j’en mets. Mais je ne me sens pas bien quand je n’en mets pas non plus. Il faut dire aussi qu’à la base je suis timide (je le suis plus trop) mais du coup ma timidité reviens quand j’en mets un (est-ce bien de la timidité ou juste le fait de pas se sentir bien dans son corps?), donc c’est aussi le rapport aux autres, le rapport à la féminité je pense qui joue.

    Alors depuis trois ans maintenant je mets un maillot de bain (décathlon) que j’ai bricolé pour que ça ne s’attache pas derrière le cou mais derrière le dos, et avec ça je me sentais à peu près bien (libérée au moins). Mais ça fait trois ans que je le met tous les jours et il a un peu vieillit, alors je mets un maillot de bain neuf mais de façon normale (du coup ça se voit derrière le cou). Mais avec ça je me sens parfaitement à l’aise, sûre de moi, bien. Mais bon c’est les vacances et je me voie mal aller à l’université en maillot de bain à la rentrée.

    C’est un vrai problème pour moi, une souffrance, une source de stress, car pour être bien avec les autres il faut être bien dans son corps, et juste à cause de ça je ne le suis pas.

    Je ne comprend absolument pas comment les autres femmes font, j’en ai porté un tout à l’heure pour aller chez l’esthéticienne pendant deux heures, et déjà je me sentais oppressée et triste. C’est au niveau des coutures et de la matière que ça me gène, et croyez-moi j’ai tout essayé: soutien gorges à armatures, sans armatures, brassière, bandeau…

    Je me demande si moi j’ai un problème, si j’ai une sensibilité particulière, si c’est physique, psychologique, si je pourrais en porter un jour (franchement je ne me voie pas rien porter du tout). Est-ce que d’autres sont comme moi? (à ce point là?)

    Si vous avez des idées pour que je me sente mieux…
    Merci

    • Au diable ta timidité, tu ne vas tout de même pas en souffrir toute ta vie. Fait le saut, supprime le et petit à petit tu vas prendre de l’assurance et là quel bonheur…

    • Bonjour,
      Je m’appelle Thomas, je viens de créer une page sur FB pour informer les femmes sur les risques liés au port du soutien-gorge (–> nous ne serons jamais assez nombreux pour le dire!).
      Si je peux me permettre de te donner mon avis, à te lire, je ne pense pas que tu aies un problème de sensibilité particulière puisque tu peux porter des maillots de bain. Sans être psy, j’ai l’impression que ton problème pourrait venir de ce que représente pour toi le fait de porter un soutien-gorge, Est-ce affirmer ta féminité qui te gêne actuellement (sachant que je pense que l’injonction sociale visant à obliger les femmes à porter un soutien-gorge revient précisément à sacrifier votre féminité) ? Ne pas porter de soutien-gorge n’est pas un mal, bcp de femmes le font déjà. Peut-être peux-tu essayer de porter des body à la place de ton maillot actuel ?
      bon courage à toi

      • Bonjour Thomas,

        Merci de porter attention à mon message,
        Qu’appelles-tu body?

        Non en fait, je pense surtout que c’est juste un problème de confort, pas de représentation, parce que j’aime bien être une femme, je me sens bien dans mon corps sinon, et je suis assez féminine.

        C’est juste horrible pour moi d’en mettre, mais vraiment, mais c’est aussi inconfortable (pas autant) de pas en mettre je trouve, enfin pour moi, parce que je me sens pas « protégé », c’est pas pratique car ça ballote…

        Donc c’est vraiment qu’une question de confort pour moi, je suis pas quelqu’un qui est obnubilée par mon apparence physique, tant que ça reste correct, ça passe partout ça va.

        J’en ai marre des gens qui me disent « pourquoi t’as un maillot de bain? Tu vas à la piscine? » et je conviens que c’est pas forcément hyper classe, même si si ça devenait une mode, je pense que ça deviendrais esthétique.

        Je pense que la personne qui inventera le soutien-goerge vraiment confortable gagnera beaucoup d’argent. Ce que j’aime bien dans le maillot de bain, c’est que c’est toi qui le règle (le tour de poitrine par ex), et moi avec mon système je pouvais même régler les bretelles parce qu’elles étaient attachées sur le tour de poitrine avec des noeuds. Mais il suffit d’avoir un tea-shirt un peu moulant dans le dos pour qu’on voit les noeuds! (et c’est pas quand même hyper pratique)

        Bref, voilà, c’est peut-être nerveux, j’en sais rien, je crois que quand j’avais mes règles, ça me dérangeait pas autant…alors c’est peut-être physique.

        En tout cas je me demande vraiment comment les autres femmes font pour en porter (et pour être à l’aise), je trouve juste ça incroyable.

    • Hello 😉
      La page s’appelle le soutien-gorge mis à nu.
      Pour répondre à ta question, j’ai d’abord un intérêt pour les questions de santé, les risques associés au port régulier du soutien-gorge sont suffisamment sérieux pour qu’on en parle.

  32. Je comprends mieux ton propos 😉
    Il est en tout cas normal qu’au début, tu ne sois pas à l’aise avec la poitrine libre, ça ballote, parce que tes tissus et tes ligaments de Cooper ne sont pas « entrainés » à porter le poids… au bout d’un certain temps, cette sensation disparaît, selon les témoignages que j’ai pu lire (mais je préfère laisser les femmes qui ont fait cette expérience te raconter leurs sensations et vécu).
    Tu trouveras peut-être sur le site ci-dessous des solutions intéressantes : http://seinslibres.perso.sfr.fr/fr/bienvenue.htm (va voir à substituts). A+

  33. Alors en cette fin de mois d’Aout comment a tu fait ?
    Perso j’ai toujours détester les soutif , cet instrument tellement désagréable .
    Pas de soutif pour moi l’hiver , l’été ça a été bien plus compliquer pour moi aussi , donc j’ai ressortie les brassière (pour mon travail je ne peut pas ne pas en mettre ) J’ai aussi utiliser les cache téton (faut que j’en rachète )

    Donc brassière le matin et comme je suis a mi temps , je rentre , je l’enlève pour la sieste et je ne le remet pas .

    • en fait, je me suis adaptée, j’ai mis des tee shirt qui pas trop sérré, sans décolleté. Je me suis toutefois acheté 1 brassière et 1 soutien gorge, car je trouve dommage de me priver de m’habiller comme je veux, surtout dans certaines occasions (soirée, repas avec du monde). Mais a 98%, c’est no bra ^^

      A chacun d’adapter selon ses envies, son confort, sa facon de vivre 😉

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s