Burn-out Detox. (ou comment le kiné m’a dégouté des légumes)


Hellocoton

 

legume

Je ne comprend pas bien ce qui m’arrive.
Je suis totalement persuadée qu’il faut  bien manger pour bien vivre, je t’en parle même régulièrement (trop souvent ?),
je te fais part de mes menus, de mes découvertes en nutrition, j’essaye d’appliquer tout ça au quotidien, je prend des compléments alimentaires pour booster mon organisme à l’inter-saison …

Et là, en plein dans mon mois sans rien (sans laitage, sans gluten, sans protéine animale), je dis STOP.
Stop ?

Alors j’ai pas décidé ça toute seule, mon corps m’y a forcé.
Et il n’a pas réagit de lui même, il y a été … poussé.

Lundi, je débutais ma deuxième semaine de détox, lorsque je suis allée à ma séance de kiné/micro-kiné/osthéo, pour ma tendinite au genou.
Il a voulu vérifier que cela n’était pas engendré par un déséquilibre osseux.
Et v’la qu’il me manipule, plutôt en douceur d’ailleurs, je n’ai entendu qu’un petit Crac dans les côtes, pas plus.
Finalement, j’avais :
Le bassin désaxé.
Le coccis dévié.
Quelques vertèbres déplacées.

 

Hop, tout remis en place.
Ok, c’est cool.

Sauf que les 4 / 5 jours qui ont suivi ont été infernaux.
Mal au dos, impossible de rester assise plus de dix minutes. Pratique, quand tu fais un travail de bureau…
Obligée de me mettre en arrêt.
Et de me gaver d’anti-inflamatoire.
De paracetamol.
De protecteur gastrique.
Et d’anti-vomitif.

Car en plus du dos, aucune nourriture ne passait le stade de l’œsophage. J’ai perdu 2 kilos, dans l’histoire.
Pire. Rien ne me faisait envie. Penser à mes menus habituels (légumes, spiruline, jus de bouleau, tofu …) me tirait au cœur, mais j’avais pas non plus envie de manger un burger.

 

menu alcalinisant

Le menu de la semaine que je m’étais concocté

 

Alors j’ai décongelé des nems. Et le lendemain, une part de quiche maison.
Le samedi midi, repas de famille. Entrée (du mal a passer), plat, mini part de dessert.
Digestion difficile, ventre lourd, mais au moins, ce ne repartait pas dans l’autre sens.

menu burn out

Ce que j’ai finalement mangé

Le médecin, lorsqu’il m’a prescrit l’arrêt maladie, a précisé qu’il ne pensait pas que ce soit le mal de dos qui me donne ces nausées.
Moi je pense qu’indirectement, si.
Ou plutôt, que les manip du kiné ont chamboulé mes entrailles, qui entrent en résistance contre le plan de bataille que j’avais élaboré pour ma détox.

 

Dans mon estomac, ça fait ça.

 

Mon corps a des armes, je ne suis pas de taille, je me rend.
Jusqu’à ce que j’ai de nouveau envie de nourriture saine, je vais me laisser un peu plus aller.
Pas trop, je ne voudrais pas tomber dans l’autre extrême, mais retrouver le plaisir de manger sans avoir à craindre des nausées.

 

Je n’irais pas jusque là …

 

Tout cela passera peut-être lorsque mon dos ira mieux, que mon squelette aura accepté les corrections qui lui ont été imposés, mais en attendant, je ne veux pas infliger à mon estomac un traitement qu’il ne supporte plus. Peut-être que mon organisme a besoin de graisses animale saturées, de colle intestinale glutineuse et de sucre raffiné pour me faire reprendre un peu de poids et m’insuffler de l’énergie à dépenser là tout de suite, pour me réparer …

Donc.

Pas de menus prévu pour la semaine prochaine.
Je me sens toute désemparée, car ça fait des mois que je prépare mes menus à l’avance, ce qui me permet d’avoir une liste de course bien cadrée.
Là, je ne sais plus comment on fait, sans.

Ha bha, il va être beau, le caddie.
Bam, 30% de plus sur le ticket de caisse, je le sens bien comme ça …

Vivement que je me rétablisse !

 

Anya

rond hcrond fbrond inspilia

J'aime article HC2

 

 

Publicités

13 réponses à “Burn-out Detox. (ou comment le kiné m’a dégouté des légumes)

    • merci !
      Ca va mieux, plus rien au dos, et j’ai mangé tellement mal …
      ca ne m’étais pas arrivé depuis un an !!!
      Mc Do, tartines le soir, trop de féculent … mais OSEF !
      je mangerais mieux … en novembre ^^

  1. Et bien, si, le fait d’être « bloquée « physiquement peut engendré des problèmes ailleurs car au bout d’un moment tu corps s’habitue, cela devient sa norme alors qu’en fait… non, ce n’est pas une position naturelle.

    Je me suis chopée des migraines infernales pendant trois jours car j’avais la C1 ou « Cervicale 1 », la toute première après le crane qui était bloquée. Ça faisait longtemps et je ne l’ai pas senti.

    Mon corps s’y était habituée. Du coup j’ai passé trois jours presque tout le temps couchée. heureusement que j’avais une semaine « light » pour cause de trop d’heure au travail.

  2. Tu peux te permettre de manger un peu moins sainement (et encore, tant que c’est non industriel et non baigné de sauce, ce n’est pas un drame :)) pendant que ton corps tente de récupérer, il a aussi besoin de gras et un peu de sucre lent pour se rétablir. Tu n’as pas à te sentir mal à ce propos. Et tu ne manges pas de junk food (industriels, rapides et bourrés de gras saturés ou transformés et de sucre) donc c’est déjà génial !
    Si tu ne va pas vraiment mieux, peut-être rétablir un petit peu de ces aliments, de façon hebdomadaire, que tu considères malsains mais fait maison au maximum. Par exemple, la quiche maison c’est bien honnêtement, suffit juste de ne pas en manger tous les jours^^
    Après je ne suis pas nutritionniste et je sais que tu as suivi le régime chrono nutrition donc que la phase de stabilisation est censé être un peu à vie et selon ta morphologie donc peut-être que la quiche n’est pas recommandée pour ton corps réglé après ce régime ^^
    Mais je sais que certains de mes amis ont finalement mal supporté un régime hyper sain sans aucun écart dans le sens qu’ils étaient un peu faibles et parfois même malades. Donc ça peut-être ton cas avec la kiné comme élément déclencheur. Je sais, c’est injuste et incompréhensible mais le corps aime aussi parfois ce qu’on pense « mauvais » à petite dose. Et il n’apprécie pas non plus trop de soins nutritionnels complémentaires d’affilé (par exemple il vaut mieux éviter d’accumuler les compléments alimentaires et en choisir un maximul sur un temps défini, le corps ne peux pas tous les assimilés de toute façon).
    Bon rétablissement et courage, j’espère que c’est juste la kiné. 😉

    • Ca va mieux, plus rien au dos, et j’ai mangé tellement mal …
      ca ne m’étais pas arrivé depuis un an !!!
      Mc Do, tartines le soir, trop de féculent … mais OSEF !
      je mangerais mieux … en novembre ^^

      Mais, tu as raison, je crois que j’ai voulu trop bien et tout faire tout de suite. Eq. acido-basique+complément alimentaire (et dès que je pense « spiruline », ca me donne la nausée ! je ne vais jamais pouvoir en reprendre !!) + sans gluten + sans laitage …
      Bref, le trop est l’ennemi du bien !

      • Ça faisait beaucoup d’un coup pour ton organisme en effet 🙂
        C’est progressivement à faire (sur une année en général) pour arriver à tout ça. Et parfois ça ne fonctionne pas malheureusement mais faut pas s’en vouloir, c’est déjà bien de supprimer viande et laitage mais de ne pas suivre le régime acido basique ou de manger encore du gluten. Tant que c’est du fait maison et des produits sains (pas bourré d’hormones, de pesticides ou OGM) c’est déjà beaucoup 🙂 Et si tu souhaite un complément, un multifonction comme du pollen par exemple, ça passe bien. (Y’a d’autres choses un peu moins chers)
        Bon rétablissement !

  3. Pingback: It was a gOOd wEEk ! #1 | EclectiK Girl·

  4. Pingback: It was a gOOd wEEk ! #4 | EclectiK Girl·

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s