Tout savoir sur l’équilibre acido-basique. Prévention et guérison par l’alimentation.


acido-basique-alcalinisant

Équilibre acidobasique.
C’est un groupe de mot qu’en entend souvent, sans savoir vraiment de quoi il s’agit.
J’ai commencé à m’y intéresser par hasard, suite à une tendinite pour laquelle il était conseillé d’éliminer l’acidité et donc de consommer des aliments alcalinisant (basique).

Le surlendemain, j’assistais à une conférence intitulé « Biologie et nutrition », où le thème de l’équilibre acido-basique était prédominant.

Et quelques jours plus tard, une maison d’édition m’envoyait un livre nommé « Terrain acidifié » de J. Fontaine, sans que j’ai rien demandé. Heu … et bien, un grand merci !!

Là … là, je me suis dit, c’est un signe, il va falloir que je m’y mette et que j’en parle !

La conférence a été donnée par le docteur Luc Le Métayer Landre, biologiste et naturopathe.
(« accessoirement », il a une entreprise : Phytozen qui vend des baies déshydratés bio. Mais ça va, il n’a pas fait d’auto promo pendant la conférence, juste une phrase à la fin pour nous inviter a passer le voir a son stand).

Le but était de comprendre biologiquement parlant, de quoi doit-on nourrir notre corps pour qu’il fonctionne .
De quoi notre organisme a-t-il réellement besoin ?
Dépasser les clivages moraux, éthique et culturel pour s’intéresser à ce que la science a constaté.

 

  1. De quoi notre organisme a besoin ?

(rhoo, t’as vu ? Avec des titres et tout, ça fait très exposé scolaire …ne t’enfuis pas, promis, je vais essayer de ne pas avoir un ton trop professoral !!)

Le corps a besoin :

  • D’eau. Un litre par jour minimum.
  • De se nourrir. A 80% de végétal et 20% d’autres éléments tolérés (viande, poisson, œuf, fromage, céréales et féculents. Au delà de ces 20%, le corps peine à assimiler les toxines induites par ces aliments.

Inutile de vous faire remarquer que le ratio est plutôt inversé.
Hormis les végétariens, qui, vraiment, mange 80% de végétaux ?
Car les produits issus de l’animal (œuf, viande, laitage, poisson) ne doivent pas se retrouver a 20% dans notre alimentation, non, mais à … 8%
Et 8% de céréales (dont le pain). Et 4% de féculent.
( c’est juste un exemple de répartition des 20%).

Du coup, tous les aliments décriés (lait, gluten, viande) pour leurs effets néfastes, devraient se trouver en portion congrue dans notre régime alimentaire.
C’est donc bien l’excès de ces denrées qui crée des déséquilibres.
Mais, revenons à nos moutons.

Notre alimentation doit être à 70 – 80% alcalinisant, et 20 – 30% acidifiant.
Ratio qui serait facilement atteignable si on respectait une alimentation principalement végétale.
Car oui, tout ce qui est dans les 20% de tolérance alimentaire, c’est ce qui est acidifiant (viande, laitage, gluten).

           2) Trop d’acidifiants dans mon corps. Ok, bon, et alors ?

Au dessous de 7,42 de PH sanguin, ton corps va saturer. Il va tenter d’éliminer ce trop plein de toxine par différents émonctoires (peau, poumons, rein, foie), ce qui va créer des désagréments et des maladies dalerte. (acné, asthme, fièvre, dermatose, gingivite, problèmes intestinaux …).
Si le déséquilibre persiste et n’est pas corrigé, les organes fatiguent et les maladies chroniques s’installent ( arthrite, rhumatisme, sciatique, otite a répétition, diabète de type 2, certains cancers, insuffisance hépatique, problème circulatoire,hypertension artérielle…).
Cette toxémie du sang et de la lymphe entraîne au final des détériorations de tous les systèmes endocriniens irrigués ( hypophyse et thyroïde), jusqu’à engendrer des maladies de type morbides, voire le cancer.

Un p’tit dessin ? C’est toujours plus parlant, un dessin …

desequilibre acidose

 

           3) Là, je flippe un max. Et on fait quoi pour corriger ça ?

On mange mieux !
Et ce n’est pas si simple que cela.
Car passer d’une alimentation 20% végétale; 80% viande, féculent, céréales;
à une alimentation alcalinisante végétale 80% … c’est rudement compliqué.
D’autant que tous les fruits et légumes ne sont pas alcalinisant.
Et que ceux qui sont acides, ne sont pas forcement acidifiant.
Par exemple, le citron (acide) n’est pas acidifiant.
C’est bon là ? Je crois que je t’ai bien embrouillé. Nan nan, ne t’arrache pas les cheveux, ça va aller !

Je me suis aidée du bouquin dont je te parlais en début d’article,
et des sites mis en bas de cet article, pour créer un joli tableau récap :

Equilibre acido-basique

Si tu veux l’imprimer pour le mettre sur ton frigo, clique sur l’image, elle s’affichera en grand !

Si ça ne s’imprime pas, voici la version en PDF :  Liste des aliments Alcalinisants

J’y ai regroupé les aliments alcalinisants que je serais susceptibles de consommer.
Genre, le NAVET est alcalinisant, mais si j’en mange, je vomis.
Donc, je ne l’ai pas mis dans mon tableau.
Si tu veux tester le navet (quelle idée !!) ou tout autres de tes aliments préférés, essai ce lien.
Tu tapes le nom de ton aliment, et tu regarde le tableau en bas à gauche, intitulé PRAL.
Si le chiffre est en négatif, c’est qu’il est alcalinisant, donc go !
Mais si le chiffre est en positif, c’est qu’il est acide. Plus c’est éloigné de zéro, moins c’est bon pour la santé.
Par exemple, un roti de porc :

roti PRAL acidifiant

Le but n’est pas d’éliminer tous les aliments acidifiants. Il en faut, à hauteur de … 20% (c’est biiiiien, y’en a qui suivent !!). Ce qui doit faire, dans la journée : une tartine de pain et un blanc de poulet.
Ou, un portion de pois chiche (houmous par exemple) , et du fromage.

Tous les mardi d’octobre, je te donnerai des exemples de menus respectant l’équilibre acido-basique.

La conférence était vraiment intéressante, le biologiste parlait avec des termes que tout le monde comprenait, un bon vulgarisateur.
Le livre est plus complet, mais un brin complexe. Il faut être au calme et concentré pour bien assimiler toutes les informations, mais la deuxième partie du livre est plus accessible, puisqu’il parle de la façon d’équilibrer son mode de vie et son alimentation. Des exemples de menu, la liste des aliments à privilégier, un test bilan de santé …

Pour résumer, tout cela reste un peu casse tête au quotidien.
Moi, j’ai juste envie d’améliorer mon alimentation, d’être en adéquation avec ce que j’ai biologiquement besoin.

Je vais donc, en test sur une période d’un mois :
_ Afficher mon tableau des aliments alcalinisants sur mon frigo, et les privilégier dans mes courses.
_ Essayer de manger des fruits et légumes tous les jours : et à tous les repas.
_ Tenter de cuisiner plus « vivant » : bio et local (donc non Ionisé. Je t’en reparlerais une autre fois).
Cuisson basse température, ou cru dès que c’est possible, ce qui permet de garder les vitamines et les nutriments.
Supprimer tout gluten : Ça faisait un moment que je voulais voir si j’avais ou non une intolérance au gluten.
Alors tant que j’y suis à manger différemment, autant tout tenter d’un coup
_ Supprimer les acidifiants : le fromage (je ne bois déjà plus de lait ni de yaourt), ainsi que le gluten (pizza, vienoiserie pâtes, pain, céréales …) pour voir si le mois passé, en reprenant un peu de gluten, j’y suis intolérante ; , et limiter la protéine animale (viande, poisson, œuf), à 2 repas dans la semaine. (le week-end).
Le plus difficile pour moi, ça va être l’équilibre du plat du midi.
J’avais tendance à toujours associer une protéine (végétale ou animale) avec des féculents ou des oléagineux.
Alors qu’il faut associer l’un ou l’autre, avec des … légumes. Oui, encore eux.
Je vais assortir ce changement alimentaire à une cure de sirop de bouleau, ça me fera boire mon litre et demi d’eau, et aidera a la détoxification des acides accumulés au fil des années.
Et d’une cure de spiruline. Mioum !

Tout cela ne sera pas une mince affaire, mais je t’en reparle dans un mois.
Par la suite, j’espère garder une certaine routine alimentaire, et même si je repasse à un ratio 70 / 30,
ou même 60 / 40 (en ré-introduisant un peu de fromage. Et les repas en extérieurs (resto mensuel, repas entre amis et en famille)), ce sera toujours mieux que notre actuel 80/20.

Alors ?

Verdict confirmé ? Orthorexique ?
Ou simplement du bon sens biologique ?

 

D’autres liens qui ont été utiles dans mes recherches sur le sujet :

http://www.alternativesante.fr/manger-sain/alimentation-les-conseils-du-pr-joyeux
http://www.alternativesante.fr/acidose/faire-une-cure-alcaline-pour-lutter-contre-la-civilisatose
http://mon-naturopathe.com/blog/alimentation/les-aliments-acides
http://www.lanutrition.fr/bien-comprendre/le-potentiel-sante-des-aliments/aliments-acidifiants-et-basifiants/lalimentation-moderne-est-trop-acide.html
http://drcrisafi.com/fr/article/acid-alkaline-balance-foods-chart
http://www.livrevirtuel.com/Tableau_Acide_Alcalin.asp
http://www.lanutrition.fr/les-aliments-a-la-loupe.html?select_indice=PRAL&istate=1&option=com_nutrition&filter_order=&filter_order_Dir=&view=searchnutrition&layout=byindice&task=
http://www.ateliersante.ch/listaliments.htm

 

Anya

rond hcrond fbrond inspilia

 

J'aime article HC2

Advertisements

21 réponses à “Tout savoir sur l’équilibre acido-basique. Prévention et guérison par l’alimentation.

  1. J’avais essayé mais je n’ai pas réussi à m’y tenir! J’ai hâte de connaître tes impressions dans un mois! 🙂
    Armony de beauté et société

    • C’est vrai que c’est assez restrictif, mais dans mon cas, je vois ca comme un mois de transition. Par la suite, j’allegerai un peu ( genre : de la viande et du fromage une fois par semaine …), mais j’aimerais garder le principe d’avoir un maximum de végétal dans l’assiette, et réduire le gluten.

  2. Super ton article sur l’équilibre acido-basique. Ancienne « adepte » de la chrono-nutrition pendant 2 ans, j’ai tout stoppé suite à des petites alertes de santé et ai découvert l’équilibre acido-basique. Depuis plus d’un mois je suis cette façon de s’alimenter et j’adore !!! J’ai même perdu du poids. Je suis impatiente de lire tes semaines de menus et tes impressions. Bonne journée Anya

    • Ha tiens, pareil. j’ai commencé mon re-équilibrage alimentaire par la chrono nutrition, qui m’a permis de perdre 5 kilo quand meme,
      et de savoir quel type d’aliment manger à quel moment de la journée.
      j’ai gardé le principe de manger sucré seulement au gouter ( et le matin, quand meme, avec les fruits).
      Mais, trop de viande dans la chrono,et clairement pas assez de légumes !

      Du coup, tu t’y tiens pendant 1 mois à l’équilibre acido-basique, et, ca va ? niveau des menus, tu parviens a varier, à équilibrer les repas ?

      • Ben moi du coup opération zéro avec la chrono : j’avais perdu 10 kilos et pratiquement tout repris ; et un immense manque de légumes et de fruits donc STOP chrono-nutrition ! J’ai lu « Le grand livre de l’équilibre acido-basique » d’Anne Dufour et j’ai adhéré à cette manière de s’alimenter et en plus, il y a énormément de menus à la fin, ce qui m’a bien aidé pour un début pour équilibrer et varier les repas (et j’adore cuisiner, alors c TOP!). Je m’accorde une fois par semaine un repas joker et le lendemain c détox : jus de citron, tisane et si un peu faim, quelques légumes vapeur. Voili voiloù… Je suis impatiente de lire tes impressions. Bonne journée Anya

  3. pff suis impressionnée par ton article, avec toutes ces recherches… Vraiment très intéressant. Quant à moi, je dois faire une cure de spiruline mais c’est pour ma carence en fer.

    • j’avoue que lorsqu’un sujet m’interesse, je ne peux pas m’empêcher de creuser, fouiller, synthétiser, mettre sur papier,
      meme si ca ressemble plus au final à un exposé scolaire, moi je me suis éclatée à le faire ^^
      Ta spiruline, tu la prend sous quelle forme ?
      Moi c’est en paillette, deshydratée, et ca a interet à me donner de l’énergie, car c’est pas top en gout huhu

      • Ce sont des comprimés. Faut aussi que j’aille revoir mon médecin car il m’avait prescrit du Tardyferon mais cela ne me convient pas du tout, je ne vais pas rentrer dans les détails 🙂 Je ne sais pas ce qu’il en pense de la spiruline, si c’est assez. Peut-être que je devrais aller aussi un Naturopathe pour un check-up global…

      • Je suis très intéressée par la spiruline mais quelles sont ses vertus? sous quelle forme la prendre ? je me perds avec tout ce qu’on lit sur internet …

  4. Pingback: Douleurs musculaires : cataplasme d’argile et gaulthérie | EclectiK Girl·

  5. Pingback: Alimentaire | Pearltrees·

  6. Coucou je connais et je suis parfois obligée de le rétablir d’ailleurs. J’ai une liste des aliments neutres et alcalinisant avec moi. J’ai lu que c’était bon aussi pour les articulations. Le shéma du corps que tu as trouvé est super bien fait. Par contre tu pense qu’on peut se nourrir ainsi tout le temps ?
    Je préfère l’alimentation arc-en-ciel. bisous

  7. Pingback: Gaufres (sans gluten, sans lait de vache). Et … chataignes caramélisées ! | EclectiK Girl·

  8. Bonsoir Anya, suis bien embêtée mais impossible d’imprimer ton joli tableau des produits, peux-tu me le transmettre par mail? Merci +

  9. Pingback: Burn-out Detox. (ou comment le kiné m’a dégouté des légumes) | EclectiK Girl·

  10. Pingback: Aliments acides/alcalins | Blog Fabienne. C·

  11. Pingback: Pourquoi je ne pourrais pas être végétarienne. (mais flexitarienne … pourquoi pas !) | EclectiK Girl·

  12. Salut!

    Pour info, l’estomac produit de l’acide chlorhydrique, donc le pH restera le même peu importe ce que tu manges.

    Le pH du sang varie de 7.35 à 7.45 et ne change JAMAIS, que tu manges quelque chose d’acide ou non.

    Après, il est sûr qu’un surplus d’aciditée st mauvais pour la santé. C’est même mortel, en fait, donc en cas d’acidose c’est direction les urgences en soins intensifs (ce qui peut arriver pour une personne diabétique).

    Je te conseille, comme toujours, la lecture du pharmachien:

    http://lepharmachien.com/tag/equilibre-acido-basique/

    Il rétablit certaines choses à propos des demi-vérités trop souvent formulées sur l’équilibre acido-basique du corps. 🙂

  13. Bonjour,
    Rien ne m’énerve plus que ces pseudos scientifiques qui descendent le travail de gens qui ne disent qu’une seule chose : manger plus de légumes.
    « L’estomac produit de l’acide chlorhydrique, donc le pH restera le er même peu importe ce que tu manges » je réponds : la question n’est pas le ph de l’estomac ! Parce qu’à lire votre argument allons-y sur la charcuterie, l’alcool et les fritures puisque de toutes manières le ph de l’estomac reste le même. Vous voyez que votre argument n’a pas de sens si on considére une alimentation saine pour un être humain en bonne santé et non un cours de chimie.
    En ce qui concerne l’acidose, les causes en sont les suivantes : les processus se déroulant au sein de notre organisme produisent en permanence des déchets qui apparaissent sous la forme d’acides.
    Lorsqu’ils sont produits en quantité trop importante, le sang devient acide. On parle alors d’acidose métabolique. Alors qu’en est-il de votre argument « de toutes manière le ph de l’estomac reste acide ? » et savez-vous qu’on peut être en acidose mortelle suite à un choc ?
    Il faut bien essayer de classer les aliments d’une certaine manière.
    Il y en a qui les classes en fonction de leurs calories, ce qui à mes yeux n’a aucun sens, un être humain n’étant pas un calorimètre, alors pourquoi pas un indice PRAL. Encore une fois cette classification a le mérite de n’exclure aucun aliment, comme le résume cet article très bien fait et de mettre l’accent sur les légumes verts et les fruits.
    Je rajouterais : no stress ! Parce que si une personne peut être en acidose uniquement en raison d’un choc cela PROUVE l’impact de l’état mental sur le fonctionnement biologique.

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s