Dans la rue avec trois poils aux pattes


Hellocoton

 

Si si, je l’ai fait.
Rasée depuis dimanche, on est jeudi. Donc ça a repoussé, un  chouilla.
J’ai prévu un pantacourt, parce qu’ils annoncent 26° et que ce sont les derniers moments de l’année pour mettre ses gambettes à l’air.

C’est seulement enfilant mes claquettes que je me rend compte de la repousse, sur 1 à 2 mm. Damned.
Pas le temps, pas envie de me changer pour… quoi ? Contenter le regard de quelques personnes qui poseront leurs yeux sur mes mollets ?
Qu’ils regardent ailleurs.
Et tans pis s’ils pensent … quoi ?
Que je suis négligée ? Que je ne suis pas tout à fait une femme ?

J’ai été mal à l’aise 5 minutes à l’arrêt de bus et puis c’est passé.
J’ai bien vu que tout le monde _ dans la rue comme au bureau _ se fichait comme d’un guigne de mes mollets.

ne pas s'épiler

Alors oui, ce n’est qu’un millimètre. Je ne pense pas, comme Pin Up Bio ou Les cheveux de Mini  oser m’exposer avec 1 cm de poil sous les bras ou sur les jambes.
Je me dis que ce serait nettement plus visible. Vraiment ?

Car je me souviens que lors de notre séjour à Rome, j’avais 1/2 cm de poils aux pattes, en jupe / short / pantacourt, je n’ai vu personne scruter mes gambettes. Personne.
Mais de savoir que je ne croiserais personne que je connais, et bien … ça aide à être plus libre !

 

Pourtant, des stars s’y sont mises (volontairement ou non, ça, l’article ne le dit pas !) :

Au-Féminin : la pub veet qui fait scandale et qui a été retiré par la marque    

 

Et toi, pour 2 millimètre de pouaaaaal, tu remet un jean’s, ou pas ??

 

Anya

PS, ajouté quelques heures plus tard : les commentaires ici et sur le groupe FB « vivre au naturel » m’ont fait réfléchir encore davantage à tout ce que cela implique. Parce que le poil, ce n’est pas qu’une question d’esthétisme. Parceque les poils seraient le symbole de la masculinité ? De l’animalité ? De l’impureté ? (les prêtres de l’Égypte Ancienne s’épilaient intégralement).
Une femme poilue est impure, salie, non désirable :  » L’épilation pubienne était de mise pour les femmes de l’antiquité grecque classique, à Athènes notamment, dans l’optique selon Aristophane d’éviter tout ce qui pourrait les rendre semblables aux hommes ».

En occident, il semble que ce soit à partir de la moitié du 20eme siècle, sous l’afflut de publicités vantant les mérites d’une peau glabre comme norme de féminité, que les femmes ont intériorisé ce rejet d’un partie de leur corps. Et l’épilation est devenu une obligation sociale, un poil misogyne.
Et une obligation souvent douloureuse. Souffrir pour être belle ? Est-ce vraiment nécessaire ?
Pourquoi ne s’aime-t-on pas suffisamment pour juste, refuser de souffrir et de perdre notre temps (et notre argent) dans la salle de bain.

Une femme s’épile pour plaire, mais qui a décrété que seule une femme lisse et vierge de toute pilosité était digne de féminité ? Et plaire à qui ? Ne peut-on pas s’aimer (et nous aimer) simplement comme nous sommes ?

Ce diktat de la féminité nous enferme dans un rôle et une apparence bien définie.
Je suis sûre que si d’un coup, on effaçait les préjugés, si on avait vraiment le choix, la majorité des femmes ne s’inquiéteraient plus de leurs poils …
Les hommes ont plus de liberté sur ce sujet (comme sur beaucoup d’autre). Avouez qu’on regardera moins de travers un bonhomme avec une barbe de 15 jours, qu’une jeune femme avec les aisselles fournies façon yeti …

 

L’hiver, je n’épile rien. Mais arrivé avril / mai …
C’est vrai que les cuisses, je n’épile jamais, mais j’y ai assez peu de poils.
Les mollets … j’ai la peau bien blanche, poils noirs, j’ai l’impression qu’on ne voit que ça ! Pour quelques millimètre, ça passe, mais après …Et les aisselles, j’ai encore plus de mal à les dévoiler poilues. Ça doit être parce que c’est davantage à hauteur de regard de mes interlocuteurs que les jambes …

Et pourtant j’aimerai me passer de la corvée de l’épilation. Mais tout cela est tellement, tellement sujet à préjugé (et on a beau se leurrer, mais la très grande majorité des gens qui verraient en ville, une femme avec pleins de poils aux aisselles et sur les mollets, serait au mieux : surprit;
pour la majorité : méprisant,
au pire, insultant.
Mais, je suis contente, car cette année, c’est la première fois que j’ose ! Même pour deux millimètres !
Avant, même si j’avais rasé l’avant-veille, il fallait que je repasse un coup de rasoir pour que ce soit ultra lisse !
J’ai même eu une période, où je mettais des collants fins et transparents, en plein été, juste pour avoir donner l’illusion d’une peau lisse et unifiée …

Se documenter :
– un site dédié entièrement à l’anti-épilation : MIEL
– Celles qui ont osé :   Témoignages
– un groupe FB : Tous à poil et poil pour tous

Voila. Désormais, il est minuit et demi passé, je re-publie sans me relire car je suis exténuée.
Réfléchir autant à une heure si avancée de la nuit, y’a pas idée !!!

Edit du 3/11/12 : Suite à l’article de Laetitia « plaidoyer pour les poils de mounette » (très drôle ! et bien documenté ! ), je lui ai laissé un commentaire. Qui m’a fait prendre conscience que j’avais évolué dans mon comportement vis a vis des poils :

« Moi, à ce niveau là, c’est la foret vierge.
Juste, quand je vais chez le kiné, je met une culotte boxer, pour pas qu’il voie que ça dépasse. Par contre, j’ai des poils aux pattes, 1 cm en ce moment, bhen je les rase pas. Avant, j’aurai rasé avant chaque seance de kiné (tendinite genoux, alors il est obligé de voir mes gambettes …), mais là, basta.

Pareil, aisselles pas épilées la dernière fois que j’ai été chez le docteur (mais j’étais tellement HS que j’aurai été fichue de me couper le d’sous bras !!)

Mais, la pression sociale est réellement très présente.
Le jour où toutes les femmes pourront sortir tout poil dehors sans subir une réflexion, et sans etre gênée … c’est quand même pas demain la veille. »

Voila ^^

 

HC rond FB rond

j'aime HC

Publicités

38 réponses à “Dans la rue avec trois poils aux pattes

  1. je sais pas trop si je remets un jean pour 2 mm peut être pas en fait s’il fait vraiment chaud :p j’ai déjà du le faire en plus ^^

    Par contre non clairement je ne sortirai pas avec 1 ou 2 cm de poils ou pattes et encore moins sous les aisselles ^^

  2. Personnellement, si j’ai un millimètre de poils je remet un jean et tant pis si c’est la canicule. Oui il faut que je me fasses psychanalyser (lol)

    • mais tu sais, cette année, c’est la première fois que j’ose !
      Avant, même si j’avais rasé l’avant veille, il fallait que je repasse un coup de rasoir pour que ce soit ultra lisse !
      J’ai même eu une période, où je mettais des collants fins et transparents, en plein été, juste pour avoir donner l’illusion d’une peau lisse et unifiée …

  3. Pour un ptit milimètre, je crois que j’aurai vraiment trop la flemme d’aller me changer en fait (pour plus par contre le jean pourrait remporter la bataille) , le truc c’est qu’au final on risque de faire une fixation sur çà alors que les gens n’en auront strictement rien à faire. Malheureusement, on vit dans une société ou la femme devrait limite ressembler à une poupée barbie, toute lisse (et donc irréelle) … alors inconsciemment ou non on se soumet à ce diktat anti-poils …

    • tu décris vraiment bien ce que je voulais évoquer, le diktat de la féminité qui nous enferme dans un role et une apparence bien définie.
      je suis sûre que si d’un coup, on effaçait les préjugés, si on avait vraiment le choix, la majorité des femmes ne s’inquieteraient plus de leurs poils …

      • Tout à fait. C’est certain que la plupart des femmes se compliqueraient moins la vie pour le coup … Reste à voir si un jour, tout ça évoluera …

  4. je rase les aisselles quand je les exposes, juste pour éviter les remarques, je sais c’est pas bien mais disont que ça me gâche moins la journée. Par contre, poils aux pattes où aux pubis je m’en tape. Mais bon je suis blonde à la base.

    Je raccourci seulement le pubis car les poils coincés dans l’élastique de la culotte c’est pas agréable XD

    Scoop: mon mec m’aime au naturel donc ni maquillée ni épilée 😉 Il me dit que si lui ne se rase pas (sauf la barbe tout les 3 mois mais j’ai pas de barbe! ) il ne m’oblige nullement à le faire et mes poils ne l’embête pas. D’ailleurs ils ne comprends pas pourquoi je rase mes aisselles ou que je m’embête avec tout ça 😉

    • tu as un mec en or ^^
      je suis chatain foncé, donc mes poils, pareil, c’est vrai que ca se voit davantage que le blond. Surtout sur des gambettes blanches, très blanches, qui n’ont pas bronzé d’un iota de tout l’été !

  5. Je remets un pantalon ! ^^ Tu sais avec mon problème hormonal, moi les poils je les hais xD. Mais je te soutiens à fond, tu as raison de ne pas laisser la société te dicter qui tu dois être.

  6. Je ne mets jamais de pantalon et je me fous d’avoir quelques millimètres de poils sur les jambes, en même temps je mets souvent des collants parce que je suis frileuse. Mais même quand il fait chaud, je ne me prends pas la tête, sauf si je dois aller travailler. En revanche mes aisselles sont toujours impec 🙂

    • je me rend compte au fil des commentaires, que j’étais bien la seule (ou presque) à m’en faire pour si peu de milimetre aux pattes ^^
      Ca me rassure, de voir que la majorité (de mes lectrices, tout du moins. car j’ai regardé autour de moi ces derniers temps et a part 1 jeune femme blonde, donc poils au jambes peu visibles, tout le monde est épilés de près 😦 ) ) se soucie peu de sa pilosité ^^

  7. Alors moi le jean c’est no way, surtout quand il fait 30° passé, ce qui est souvent le cas chez moi… et les poils ils sont là (en moyenne entre 5mm et 1 cm, sauf quand l’envie me prend et j’y passe un coup de tondeuse: donc au plus court, j’ai toujours 1mm). Après j’ai la chance d’avoir les poils clairs, voir transparents pour certains, et l’arrêt de l’épilation+ l’exposition au soleil à encore amélioré la situation. Et franchement je n’ai eu aucun regard suspect, aucun commentaire. Les gens ils s’en foutent royalement, surtout que les jambes sont pas dans le champ de vision de base quand on croise quelqu’un. C’est plus compliqué pour les aisselles, mais les réactions de ma peau quand je passe la tondeuse deviennent de plus en plus virulentes et du coup je repousse toujours plus le moment de le faire. Au final je fais les aisselles à la tondeuse quand je dois me mettre en maillot de bain, mais j’ai prévu d’aller à la piscine régulièrement à la rentrée, ça va donc être un bon exercice pour apprendre à plus m’en soucier définitivement.
    Et sinon j’ai chéri sympa qui me laisse faire ce que je veux, alors que je sais bien que lui il préfèrerait que j’enlève tout ça, y compris le pubis!

  8. je sors régulièrement avec 1mm ou 2 aux pattes, ça ne se voit pas sauf si tu mets le nez (ou la main) dessus. je m’épile (au rasoir) toute l’année (parce que je n’aime pas avoir les poils longs) mollet et dessous de bras. le pubis je raccourcis aux ciseaux mais pas plus. les cuisses je les fais une fois toute les lunes 🙂

  9. J’aime pas du tout les poils sur les jambes et sur les aisselles, j’aime bien me sentir toute douce des jambes et j’ai l’impression de sentir mauvais quand j’ai du poil sous le bras. Alors je passe le rasoir tous les 2-3 jours été comme hiver. Cela dit, ça m’arrive de sortir avec du poil aux pattes mais comme je suis blonde, ça ne se voit pas…

  10. Pour si peu, je sors avec. J’mépile parce que j’aime pas trop mes poils et que je trouve ça désagréable de frotter mes jambes pas lisses l’une contre l’autre, mais si j’ai du poil aux gambettes et que j’ai pas le temps, je ne vais pas en faire tout un flan, et je sors comme ça!
    Les aisselles me gênent un peu plus, mais là c’est esthétique : j’ai vraiment du mal avec le coté un peu négligé que ça donne, de par le biais de notre société mais que j’ai bien intégré (je me souviens encore une amie de la famille qui avait du poil par là, et du haut de mes 8 ans je trouvais déjà ça très très moche). Après bon, faut dire que j’ai le poil noir foncé, alors l’idée de tout laisser en jachère, ça me tente moyen, c’est autrement différent d’une blonde!
    En fait, je crois que ce qui me perturbe le plus, c’est le maillot : impensable pour moi de sortir l’été avec la foufoune mode jackson five sous le maillot, avec les mèches qui dépassent sur le coté ^.^.
    Par contre, l’épilation totale pour cet endroit, No way! Les poils y ont leur place selon moi, ils jouent un rôle important pour protéger un peu cet endroit fragile de notre anatomie. La seule fois où je m’y suis risquée, je supportais pas les frottements de mes vêtements j’étais toute irritée, j’te fais pas un tableau mais j’étais bien contente de voir enfin arriver la repousse (et son lot de gratouilles).
    Mon post est si glamour. Je trouve ton sujet intéressant, comme d’ailleurs la plupart des posts lus à ce sujet. On ne remet que rarement en question les diktats, alors même qu’ils n’ont pas toujours de fondements logiques.
    En espérant que mon commentaire n’est pas trop trash :p
    Des bisous!

  11. Pingback: Vive les serviettes hygièniques … en coton bio ! | EclectiK Girl·

  12. Moi je fais pas attention à la longueur mais plutôt si ça se voit. Je m’épile, donc mes poils sont assez claires et il faut qu’ils soient très longs pour que ça se voit. Alors souvent, je me permet de mettre des jupes et ds shorts 2 max 3 semaines après l’épilation, et la 4e semaine (j’épile tous les mois !) je met des pantalons ! Pour les aisselle, j’ai trouvé la parades : j’épile toutes les trois semaines, c’est le max avant que ça commence à se voir ! 🙂

    • Tiens, bha du coup, j’aimerai etre blonde de nature juste pour ça !
      Car poil noir sur peau pâle, ca se voit davantage qu’une blonde ^^
      Là, ca fait une semaine que j’ai épilé, ils font 0.5 mm, et vraiment ca se voit 😦

  13. je laisse des fois mes poils pendant 1 ou 2 mois … ils ont l’air de se battre en duel tellement il y en a peu.. je n’ai jamais épilé mes cuisses ce qui fait qu’aujourd’hui c’est un duvet tout doux … mais peut être parce que je suis une vraie blonde (avec des poils presque incolore) qu’ils ne me dérangent pas … donc je suis à la mode du moment sans le vouloir… mais il faudrait que tu parles aussi de cette mode du minou qui doit etre dépourvu de poils aujourdh’ui…

    • Je suis chatain foncé/brune. DOnc, Poil noir sur peau pâle, c’est vrai ca se voit davantage qu’une blonde.
      Le minou : c’est vrai que je n’en ai pas parlé, car ca reste du domaine de l’invisible, (enfin, juste pour le conjoint quoi), donc c’est plus facile de faire le choix de s’épiler là, ou pas.
      Perso, c’est « foret vierge » depuis des lustres. J’épile juste les cotés, parcequ’a la piscine, je n’ai pas envie qu’on voit 3cm de poils qui dépassent du maillot de bain ^^

  14. Je crois que j’ai beaucoup de chance, suis imberbe sur les jambes et bras… par contre (bon rien à voir) mais je trouve que je perds beaucoup de cheveux (manque de fer ?).

  15. Ayant la chance d’être blonde, mes poils le sont aussi, donc 1 ou 2 mm c’est habituel pour moi. Par contre, le poil d’1cm même si j’aimerai, j’assume pas encore :/

  16. Pingback: It was a gOOd wEEk ! #21 | EclectiK Girl·

  17. Moi la principale raison pour laquelle je me rase les jambes c’est que cela fait partir mes poils incarnés mais sinon ça ne me dérange pas de piquer un peu :p
    puis je mets des jupes toute l’année donc impossible que je mette un jean pour cette raison haha

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s