Des mégots, des mégots, des mégots partout …


Hellocoton

Hier, je me suis insurgée (intérieurement) contre cette jeune femme qui a négligemment jeté son emballage de gâteau au sol.
« Bhen, ça va pas, non ?? » me suis-je dis. Vraiment, j’ai eu un mouvement de recul, parce que pour elle, ça paraissait être un geste totalement naturel.
Moi, mes détritus, je les met dans ma poche, puis dans une poubelle. Normal quoi …

Et puis, ce matin, je vois une femme jeter son mégot de cigarette, l’écrabouiller et basta.
D’un coté, elle a conscience que la clope peut gêner, puisqu’elle l’éteint du bout de son talon aiguille.
Mais d’un autre, elle le laisse polluer le sol. Ça pollue, oui, et visuellement, c’est … laid.
Parce que les mégots, c’est comme les chewing-gum, ça s’incruste dans le bitume, ça fini par faire parti du paysage, alors que non, ça ne devrait pas !

megot de cigarette

Il existe des sachets pour les déjections canines. Et même si peu s’en servent, ça a le mérite d’exister.
Mais pour la clope, qui une fois arrivé au filtre, chauffe les doigts et sent mauvais ( je conçois qu’on aient pas envie de fourrer le mégot dans la poche de sa veste …), et bien c’est vrai qu’à moins d’être à proximité d’une poubelle, il n’y a pas d’autres choix que de le laisser … choir.

Il faudrait inventer des boite à mégot. Une petite boite métal où le fumeur plein de bonne volonté ( c’est beau, de rêver ^^), mettrait ses restes de cigarettes le temps de trouver une poubelle.
Nos villes n’en seraient que plus propres.

Anya

rond hcrond fbrond inspilia

 

J'aime article HC2

 

Advertisements

17 réponses à “Des mégots, des mégots, des mégots partout …

  1. Je suis fumeuse 😀 Alors autant que faire ce peut, si je fume dans la rue (ça m’arrive rarement en fait), je jette mon mégot à la poubelle, sauf que il y a pas des poubelles partout (premier problème), et en général une fois sur deux, même en l’écrasant bien, je manque de foutre le feu aux poubelles (ça m’est déjà arrivé, la honte -_- enfin j’ai quand même réussi à rattraper les dégâts en me cramant bien). Les cendriers de poche ça existe déjà mais on en trouve pas encore partout malheureusement et ça se perd vite (c’est tout petit). Par contre, je sais pas pourquoi hein, autant je ne culpabilise pas trop si je jette un mégot (éteint) dans la rue, autant je ne le ferai jamais sur une plage ou dans des lieux « particuliers ». C’est ma cohérence perso ça ^^ En revanche, je ne comprends pas les gens qui jettent des papiers, des emballages, etc dans la rue, ça me dépasse, ça ne coûte rien de mettre ça dans son sac ou dans sa poche, ça va pas prendre feu. (pour les chewings gum, astuce, les emballer dans une feuille à rouler ^^)

  2. arf, perso quelque soit le déchet jeté, je trouve ça inadmissible… l’idée de noésis (une petite boîte en métal pour les mégots) est super bonne ! un jour le conducteur de la voiture devant moi à vider son cendrier par le fenêtre… j’étais outrée… mais comme je suis lâche, je n’ai rien dit… même chose pour les dépôts sauvages d’immondices… vraiment ça me dépasse…

  3. Les cendriers de poche sont disponible chez Muji !
    Je crois qu’à Singapour, l’amende c’est 1000$ pour un mégot par terre. Si ça pouvait en faire réfléchir quelque-uns à Paris.

  4. Je ne fume pas et quand j’ai un papier et pas de poubelle je le met dans mon sac à main. Je déteste voir les gens jeter leurs immondices. Par contre j’ai déjà vu un type uriner dans une poubelle. J’en suis restée sans voix (et lui semblait bourré vu son regard lointain!)

  5. Quand j’était en festival ils avaient donné à chacun un espèce de tube en plastique avec un bouchon, ça faisait penser aux tubes scientifique. Et tout le monde mettaient les mégi dedans pour les vider une fois de temps à autres. Nous étions plus de 12 mille à ce festival et il n’y a pratiquement pas eu un mégi au sol ( toujours d’irréductible rebelles … haha ). D’ailleurs avec les amis qui étaient avec moi on gardé l’idée et on s’est trouver dans le commerce une petit boite qui pourrait servir de cendrier et en même temps de « poubelle à mégot ».

    Je trouvais l’idée pas mal, mais faut il encore que chacun s’y mette. C’est sur que si ça en devenait une mode comme la clope électronique même ceux qui ne fume pas se mettrait à fumer pour utiliser une super jolies boite. ^^

  6. Je me permets d’intervenir à nouveau parce que je vois que ça stigmatise pas mal les fumeurs encore cette histoire. Par exemple, un fumeur peut très bien être une personne de bonne volonté, ce n’est pas du tout antithétique… Et 1000 dollars pour un mégot par terre… euh comment dire, on fait pareil avec tous ceux qui jettent ne serait-ce qu’un chewing-gum alors sinon ce n’est pas cohérent. (voilà j’ai fini 😀 )

  7. et bien figure toi qu’il existe des cendriers de poche, qui ne laissent pas passer l’odeur immonde d’un mégot ! Une petite boite en plastique, toute bête.
    En tant qu’ancienne fumeuse je peux attester qu’il existe aussi d’autres solutions : on fait tomber la « fraise » incandescente de la clope et on jette le mégot qui ne brûle donc plus dans la poubelle la plus proche. Le tour est joué, après c’est une question de volonté de laisser son environnement propre et ça c’est pas la même histoire.

    • Han le truc de la fraise, je le faisais avant, j’ai arrêté quand je me suis bien brûlé le haut de l’index (j’ai toujours ma cicatrice ^^) Sinon ça va, je me tape pas trop l’incruste dans les commentaires ? 😀

      • blessure de guerre !
        Depuis que j’ai arrêté de fumer j’avoue ne plus trop supporter les fumeurs qui ont finalement un comportement très égoïste : mégots par terre, dans les lieux publics, ….

  8. Je me baladais à Montpellier avec ma tante un jour, quand un monsieur, quelques pas devant nous, jette l’emballage de son goûter par terre. Ma tante le ramasse, le rattrape et l’interpelle: « Excusez-moi, vous avez laissé tomber quelque chose! » L’homme s’est retourné pour attraper ce qu’il avait bien pu faire tomber… et a fourré l’emballage dans sa poche sans demander son reste, avant de reprendre sa route, certainement stupéfait. Moi, je l’étais aussi, de l’aplomb de ma tante! On devrait oser plus souvent, comme elle, avec le sourire… =)

  9. Les petites boîtes que tu proposes de créer existent déjà 😉

    Le pire je crois c’est quand t’es à un arrêt de métro, ou de bus, que quelqu’un mange ou fume à moins de trois pas d’une poubelle à moitié vide mais laisse quand même le truc par terre… Et chez eux ? Ils laissent tout par terre aussi ?
    Chaque fois que ma mère laisse choir un mégot au sol je meurs un peu plus xD sérieusement je déteste ça…

  10. Ca existe déjà : ce sont des cendriers de poche. Et certaines mairies en distribuent l’été sur les plages pour que les fumeurs ne laissent pas leurs mégots dans le sable…

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s