Eloge des jeux de societé, ou l’art de s’occuper en famille.


Domino, Triomino.
La bonne paye, le Monopoly.
Labyrhinte.
Mastermind
Tabou
Bataille navale
Dr Maboul …

Ça rappelle l’enfance, pas vrai ?
Les heures passées en famille, avec la petite sœur ou les cousins, à jouer chez les grands parents, pour passer le temps …

sbg redac

Et puis, avec l’adolescence, on trouve ça ringard. Hop, tout mis au placard.
Et puis …

 

Il y a ces après-midi pluvieux, au camping.
Un verre à la main pour se consoler. Allez, un peu réticents, on sort le jeu des petits cheveux (version portative, de voyage, qu’on emmène au cas où, sans jamais s’en servir).
Et finalement, on se rend compte qu’on a passé un bon moment.

Et puis …
Il y a la famille, qui vient passer quelques jours à la maison.
Alors, pour occuper les après midi ou les soirées pluvieuses, hop, c’est parti pour une bonne paye !
C’est mieux que de regarder la TV, sans se parler, alors que ça fait 4 mois qu’on ne s’est pas vu.
Même si … même si sortir un jeu de société, c’est un peu comme un constat d’échec.
Un moyen de tromper l’ennui, de combler les silences,  et cacher que finalement, on a pas grand chose à se raconter.

Non ?

Anya

rond hcrond fbrond inspilia

 

J'aime article HC2

Advertisements

6 réponses à “Eloge des jeux de societé, ou l’art de s’occuper en famille.

  1. J’ai de très bons souvenirs d’enfance avec les jeux de société en famille… Aujourd’hui, ce sont mes petits neveux de 5 et 10 ans qui me réclament d’y jouer chaque fois qu’ils viennent à la maison ! Merci pour ce billet, Anya ! Bonne journée…

  2. Alors oui et non pour ma part 😉
    J’adore les jeux de société et au contraire, on les sort avec les personnes dont on est vraiment proches. On parle autour d’un verre, devant des triominos, on se vanne, on se charrie, et on savoure ce temps passés ensembles. On les planifie nos soirées jeux. Un peu comme la pause que l’on s’accorde pour souffler et vraiment se retrouver. Ne pas rester « côte à côte » mais se retrouver face à face et partager quelque chose de futile certes mais être réellement ensemble.
    Cela me rappelle la tendance qui incite à couper les portables au restaurant (j’ai oublié le nom hype :p ) pour tout simplement prendre le temps.
    (forcément avec les enfants les jeux revêtent un côté éducatif que l’on retrouve peu en grandissant… Trivial Poursuite et scrabble mis à part).

    • j’ai toujours eu du mal avec les jeux de société, cela ne fait que quelques mois que je commence à apprécier ^^
      Mais je comprend bien ce que tu veux dire, par « ne pas rester côte à côte », mais faire des choses ensemble.

  3. Tu penses que c’est pour tromper l’ennui?
    Je n’ai jamais vu cela sous cette angle car on s’éclate en général beaucoup! Petits et grands… Cela crée une atmosphère sympa je trouve!!!!

  4. Pingback: Mon père arrive. Il va falloir meubler … | EclectiK Girl·

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s