Qui veut son code barre ? C’est pour bientôt !


La semaine dernière, sur le Huffington Post, je suis tombée sur un article qui m’a fait tomber de ma chaise.
Ou presque.
Parce que finalement, l’idée n’est pas nouvelle.
Voici la photo, qui m’a attiré l’œil :

Ça fait très bétail, non ?
Humain à vendre, traçabilité garantie, possibilité de pistage en cas de fuite, par géo localisation Google Map.
Détecteur de mensonge intégré, scan possible via smartphone.

J’exagère, mais vraiment, à peine.
En réalité (car non, il ne s’agit pas d’un hoax) ce n’est pas un tatouage, mais un auto-collant longue durée, à poser à la base du cou. Officiellement,  pour amplifier les sons par vibration, lors d’une conversation téléphonique dans un environnement bruyant.

Alors, bon, moi, déjà, les smartphone, c’est pas mon truc.
Mais m’y connecter via un code barre apposé sur ma peau, brrr, ça me fait froid dans le dos.
Quand on lit que le brevet pour cet innovation a été posée par Motorola ( téléphonie, donc), et Google … Google, dont on connait la passion pour la monétisation de nos vies privées … moi, ça ne m’inspire pas confiance.

Et dans le même ordre d’idée, ça me fait penser à ces puces électroniques, qu’on tente de nous faire passer pour branché, so in, so hype.  ( certaines boites de nuits implantent des puces dans le bras en guise de badge d’accès. Ex, le Baja Beach Club à Barcelone)
Qui, peut-être, un jour, seront « proposées » dans un but sécuritaire.
Avec l’argument, qui sera forcement sous-entendu : « Avoir une puce, c’est pour votre protection (en cas de kidnapping, et pour retrouver les criminels). Si vous refusez de vous faire pucer, c’est que vous avez quelque chose à vous reprocher. Donc, vous êtes présumé hors la loi » . CQFD.
Oui, c’est sûr, dit ainsi, c’est quasi indémontable, mais n’empêche.

Froid dans le dos.

PS : Merci à PureNrgy de son lien sur la societé VeriChip, qui tente de démocratiser l’implantation de puce …
Elle a écrit un article bien informé sur le sujet : ici

Anya

rond hcrond fbrond inspilia

 

J'aime article HC2

 

Publicités

21 réponses à “Qui veut son code barre ? C’est pour bientôt !

  1. Aaaa je suis bien d’accord !! Je trouve ça « inhumain » d’ailleurs. Se serait aller contre la nature, ça ferait de nous des espèces d’humanoïde… Je vois ça comme ça en tout cas…

  2. Entièrement d’accord avec toi. C’est n’importe quoi tout ça. Par ailleurs, lorsque tu te balades avec un smartphone c’est comme si tu étais un GPS ambulant, on sait toujours où tu es, je trouve ça malsain (et c’est pour ça que j’ai désactivé cette « option » sur mon tel). Pour m’implanter une puce, faudra le faire de force !

  3. Sérieusement? Où va-t-on? Les personnes qui osent utiliser ce type de méthodes ne doivent pas réfléchir beaucoup. Peut-être leur cerveau est-il déjà grillé par toutes ces ondes ._°
    Je suis loin d’être anti-tech. D’ailleurs mon smartphone est un bon outil de travail mais il ne me colle pas à l’eau (sans jeux de mots!) 😉

    Ton article rejoint le mien (http://purenrgy.com/donnees-personnelles/) Si tu y laisses un commentaire, tu peux faire « Cochez cette case pour qu’un lien vers votre dernier article apparaisse  » et lier vers cet article-ci.

    Pour la puce, je crois que c’est inévitable dans un futur pas si lointain. Mais je ne savais pas que cela se pratiquait dans certains clubs…

    • c’est effrayant, vraiment.
      les gens font une confiance aveugle dans ce qui leur est proposé par les grands groupes et / ou le gouvernement.
      Combien de fois ai-je entendu : « mais voyons, si c’est en vente dans les grandes surfaces, si c’est proposé par l’Etat, c’est que c’est sans danger ».
      Alors là, si la puce ou autre truc cutané hyper connecté se font passer pour indispensable, branché, sécurité … je crains que ca passe (presque) comme une lettre à la poste…

  4. Pingback: Pucer : verbe transitif, action d'insérer une puce électronique... • PureNrgy.com·

  5. Ça me fait penser à la série Dark Angel. Si tu ne connais pas, c’était l’histoire de mômes génétiquement modifiés pour en faire des super-soldats, évadés du centre qui les avait produits et entraînés. Ils portaient tous dans le cou un code-barre. Cela permettait au centre de les identifier et à eux, évadés, de se reconnaître comme des semblables.

  6. Pingback: Ces gadgets high-tech que je n’aurai jamais ! |·

  7. Pingback: Ces gadgets high-tech que je n’aurai jamais ! | EclectiK Girl·

  8. c la marque da la bête s l’apocalyse de la sainte bible , et oui sa va devenir obligatoire , c pire que faire ton entrée pour l’enfer , tous ceus qui l’auront iront droit en enfer, car ils veulent le new order mondial, ns controler savoir ce kon mange ,ils pourront même modifier ton comportement ,ceux ki l’auront fait kan l’antichrist sera là et n’auront pas essayer de se nourrir sans sa ne pourront entrer au nouveau paradis terrestre que Dieu ns promis et ki durera 1000ans c notre héritage ,battez vous et soyez o courant de se kon vs cache

Un p'tit mot ? Merci ^_^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s